S’inscrire à l’infolettre :

Un autre budget est possible !

Publié le 6 novembre 2017

La lettre des Député.e.s, Sénatrices et Sénateurs communistes et républicains.


Le président de la République et son gouvernement ont choisi de faire plus de 20 milliards d’euros de cadeaux aux plus riches.

Un choix parfaitement clair, en faveur de celles et ceux qui ont déjà tout, mais aussi des banquiers et des multinationales. Après la casse du code du travail et avec les menaces qui pèsent sur la Sécurité sociale, sur les communes, il s’agit bien d’un véritable projet de société, au service exclusif de la finance qui va provoquer de fortes inégalités sociales et territoriales.

Cette vision, nous ne l’acceptons pas. L’argent coule à flots dans notre pays, mais toujours au profit des mêmes privilégiés, en circuit fermé. Ce n’est plus tenable. De nombreuses associations, des syndicats, des personnalités de la société civile, des chercheurs, des forces politiques insistent, dans la diversité de leurs opinions, sur l’urgence de mettre en place un nouveau modèle économique, au service d’une société plus juste, plus humaine, plus écologique.

C’est cet objectif-là que nous devons défendre, tous ensemble, pour faire reculer la pauvreté, le chômage et pour faire respecter la dignité humaine.

Oui, tous ensemble, unissons-nous. Faisons entendre la voix du monde du travail et de la création pour vivre dans une France ouverte, généreuse et solidaire.

Voilà notre budget !

POUR L’EMPLOI

Dans le budget 2018, nous proposons d’investir dans les services publics, l’éducation, la santé, le logement, les transports mais aussi dans des services de proximité tels que ceux de la CARSAT, de la CAF, de la CPAM, de la Trésorerie municipale, de La Poste… Nous demandons la pérennisation des contrats aidés en donnant les moyens aux communes, aux écoles, aux associations de financer durablement ces contrats pour les sortir de la précarité. Nous faisons de l’industrie une priorité en soutenant les grands projets d’infrastructures et en prenant part au capital d’entreprises stratégiques (banques, énergie, eau, transports…)

POUR LA JUSTICE FISCALE

Au lieu de suivre les cures d’austérité imposées par la Commission européenne, nous ferons d’autres choix, en préférant taxer les entreprises qui distribuent des dividendes et spéculent en Bourse plutôt que celles qui investissent et créent de l’emploi. Nous nous attaquerons enfin au fléau de l’évasion fiscale et condamnerons sévèrement les tricheurs. Nous mettrons en place une taxe sur les multinationales du numérique (GAFA) et une banque publique pour soutenir les collectivités, la ruralité et la transition écologique.

POUR LE POUVOIR D’ACHAT

Pour rendre du pouvoir d’achat aux françaises et aux français, nous proposons de baisser la TVA et de rétablir une juste rémunération du travail, avec une échelle d’écart des salaires de 1 à 20, en commençant par augmenter le SMIC et les plus petits salaires de la fonction publique. Nous augmenterons les pensions afin qu’elles atteignent le seuil minimum de 1 000 euros d’ici 2022. Nous proposons enfin de rétablir la demi-part fiscale pour les veuves et les veufs.

Pour plus de détails sur le budget des communistes, suivez nos élus sur les réseaux sociaux : Facebook des Sénateurs et des Députés, Twitter des Sénateurs et des Députés

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08