Assemblée Nationale

S’inscrire à l’infolettre :

3 questions écrites de jean jacques Candelier

Publié le 7 mars 2008

M. Jean-Jacques Candelier attire l’attention de M. Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, sur les hausses de prix des produits alimentaires.

M. Jean-Jacques Candelier attire l’attention de M. Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, sur la politique du pouvoir d’achat.

M. Jean-Jacques Candelier attire l’attention de Mme Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, sur la situation des entreprises Gaz de France et EDF.


M. Jean-Jacques Candelier attire l’attention de M. Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, sur les hausses de prix des produits alimentaires.

En effet, d’après les conclusions du rapport diligenté par le ministre auprès de la Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), les hausses constatées depuis quelques mois sont encore plus importantes que ne le dévoilait la première étude de l’U.F.C. « Que choisir ».

Après l’opération médiatique « coup de poing » du Gouvernement et face à l’envolée générale des prix, il lui semble que l’action de celui-ci ne peut consister à enjoindre les consommateurs à faire jouer la concurrence. A ce titre, il demande au ministre les mesures envisagées pour faire baisser les prix et mieux les contrôler.

>>>>>-----<<<<<

M. Jean-Jacques Candelier attire l’attention de M. Christine Lagarde, ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, sur la politique du pouvoir d’achat.

En effet, alors qu’une accélération de la hausse des prix et des tarifs est constatée, la politique du Gouvernement en matière d’augmentation de salaire semble inefficace.

De ce fait, que ce soit pour le privé ou le public, le pouvoir d’achat est nettement en baisse.

Il rappelle que le Gouvernement a un grand rôle à jouer pour favoriser l’augmentation des revenus des Français, que ce soit grâce à l’augmentation du S.M.I.C., des minima sociaux, des retraites, des pensions et des traitements des fonctionnaires, ou encore par la demande d’ouverture de négociations salariales et le conditionnement des allègements de cotisations sociales à la signature d’accords salariaux, ainsi que l’instauration d’une échelle mobile des salaires, c’est-à-dire leur indexation obligatoire sur l’inflation.

Ce dernier dispositif, supprimé il y a quelques décennies, permettait efficacement de maintenir le pouvoir d’achat des salariés. Au vu de ces éléments, il demande au ministre les mesures qu’il compte prendre pour mener une politique d’augmentation des revenus des Français.

>>>>>-----<<<<<

M. Jean-Jacques Candelier attire l’attention de Mme Christine Lagarde, Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi, sur la situation des entreprises Gaz de France et EDF.

En effet, celles-ci viennent de publier leurs résultats financiers pour 2007 : EDF a fait 8,6 milliards d’euros de bénéfices et Gaz de France 3,9 milliards.

Des augmentations substantielles de leur chiffre d’affaires sont constatées, dans un contexte de hausse vertigineuse des tarifs depuis l’introduction en bourse de ces entreprises.

Il rappelle qu’auparavant, ces entreprises 100 % publiques avaient des tarifs fondés sur les coûts, et non le profit des les actionnaires.

A ce titre, il demande quelle nouvelle stratégie le Ministre entend impulser au sein de ces entreprises dont l’Etat reste un actionnaire important, et quelle politique industrielle le Gouvernement entend mener pour favoriser le pouvoir d’achat et l’emploi.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08