Taux du livret A

S’inscrire à l’infolettre :

Intervention de Jean Jacques Candelier à l’Assemblée Nationale

Publié le 23 janvier 2008

Jean-Jacques CANDELIER - Député du Nord - (16ème Circonscription)

Membre de la Commission de la Défense Nationale et des Forces Armées.

QUESTION ECRITE n° 65

M. Jean-Jacques Candelier attire l’attention de Mme Christine Lagarde, ministre de l’Économie, des finances et de l’emploi, sur la question du taux du livret A.

Depuis le 1er juillet 2004, le taux du livret A est déterminé par la moyenne de deux indicateurs : le taux EURIBOR 3 mois et le taux d’inflation glissant annuel, donné par l’indice INSEE des prix à la consommation hors tabac. Cette formule de calcul permet logiquement la réactualisation du taux du Livret A.

Cependant, il s’inquiète que ce qui était valable sous le gouvernement précédent ne semble plus d’actualité, à savoir, que la réactualisation du taux de livret A ne se ferait plus selon ce mode de calcul.

En effet, alors que le nouveau taux à compter du 1er février serait de 3,5 % à la place de 3 %, il considère que cette décision est un revirement du gouvernement qui constitue selon lui une erreur, dans la mesure où le nouveau taux devrait normalement avoisiner les 4 %, selon le mode de calcul.

Il rappelle en effet que le livret A est le produit d’épargne populaire le plus utilisé du pays et que dans notre contexte de hausse des prix et de baisse du pouvoir d’achat, les ménages verraient d’un bon œil la revalorisation du produit de leur épargne.

A ce titre, il demande au ministre les mesures qu’il compte prendre afin de respecter la parole donnée sur le mode de calcul du taux de livret A ainsi que les projets du gouvernement quant au mode de calcul de revalorisation du taux.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08