Activité Fret de la SNCF

S’inscrire à l’infolettre :

Intervervention de Jean-Jacques Candelier

Publié le 3 janvier 2008

Jean-Jacques CANDELIER - Député du Nord - (16ème Circonscription)

Membre de la Commission de la Défense Nationale et des Forces Armées

Somain, le 14 décembre 2007

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

Par la présente, je souhaite vous alerter sur l’activité fret au niveau national, et notamment, concernant la fermeture du fret « wagons isolés » aux 262 gares, dont votre commune fait partie.

En plein Grenelle de l’Environnement, visant à une réforme de la politique des transports, la S.N.C.F. nous annonce la suppression de 262 gares dédiées au fret marchandises, à compter du 30 novembre 2007, au prétexte que la gestion des « wagons » isolés n’est plus rentable. Sans compter qu’une nouvelle liste est programmée d’ici décembre 2008, portant vraisemblablement à plus de 400 le nombre de gares restructurées, soit le quart des points de desserte.


De nombreux citoyens, élus ou non, s’interrogent sur le décalage flagrant du discours entre l’abandon du fret au profit de la route par la S.N.C.F. et la pénurie de pétrole ou la pollution, alors que les conclusions ou objectifs du Grenelle de l’Environnement visent à développer le fret non routier pour l’amener à 25% du fret total en 15 ans contre 14% aujourd’hui.

Cela dénote fortement avec le projet de la S.N.C.F. qui réduit l’activité fret de façon drastique, sous prétexte de non-rentabilité, de spécialisation et même d’environnement. Pourtant, aujourd’hui, chacun sait pertinemment que le fret ferroviaire a un rôle majeur à jouer dans la lutte contre la pollution et le réchauffement climatique.

Devant de telles contradictions, je souhaite mettre en place un collectif à l’échelon national, avec vous, afin de faire pression auprès de la S.N.C.F. pour exiger l’arrêt de la fermeture du trafic de fret wagons isolés, ainsi qu’une concertation avec des experts, l’Etat et les élus locaux, sur l’impact économique et écologique de ces fermetures.

Comme premier geste fort, je vous invite à signer et à me retourner la pétition en page suivante, que j’enverrai à l’entreprise publique S.N.C.F. et à l’Etat. Je pense sincèrement qu’il est nécessaire d’afficher une solidarité sans faille avec les territoires touchés.

Dans l’attente d’une réponse positive de votre part,

Veuillez recevoir, Madame le Maire, Monsieur le Maire, l’assurance de mes sentiments les meilleurs.

Jean-Jacques CANDELIER

PETITION NATIONALE CONTRE LA FERMETURE DES GARES AU TRAFIC DE FRET WAGONS ISOLES ET POUR LA MISE EN PLACE D’UNE CONCERTATION

Je soussigné : …………………………………………...

Maire de la commune de : ……………………………...

Dans le Département du : ………………………………

D’une part, désapprouve complètement, en tant qu’élu local, la politique de la S.N.C.F, visant à fermer les gares au trafic fret wagons isolés, jugées non « rentables », et d’autre part, exige qu’une concertation soit entamée au plus vite avec les élus, l’Etat et des experts nationaux, afin d’évaluer l’impact économique social et écologique de ces fermetures.

Le

Signature

A retourner à Jean-Jacques Candelier, Député du Nord par courrier Place Victor Brachelet - 59490 SOMAIN, fax 03.27.98.92.26 ou mail jjcandelier@assemblee-nationale.fr

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08