Valenciennes

S’inscrire à l’infolettre :

BOMBARDIER,CRESPIN

Publié le 24 février 2006

Les salariés ne veulent pas céder.


Décidés à mettre la pression pour obtenir gain de cause sur leurs revendications en matière de pouvoir d’achat et d’horaires, les salariés de l’usine Bombardier de Crespin participent à des débrayages réguliers depuis 3 semaines.

Lors de la dernière séance de négociation, la direction de l’usine de construction ferroviaire proposait une augmentation salariale de 1,3 % et l’attribution d’une prime de 280 €.

Pour les représentants CGT « c’est mieux que ce qui nous était proposé au départ mais cela reste inacceptable ; 1,3 ce n’est même pas l’équivalent de l’inflation ! Quant à la prime de 280 euros, c’est insuffisant ! Nous nous battons pour une augmentation générale de 1,8 %, 3 % dans le cadre des changements de coefficient, une augmentation individuelle de 0,4 %, l’attribution d’une prime vacances de 900 euros, l’amélioration du calcul de l’ancienneté, et la participation de l’employeur à la mutuelle »

Eric Corbeaux, secrétaire de la fédération PCF du Nord, Fabien Thiémé vice-présient communiste du Conseil Général, dénonçant d’une même voix un « pouvoir aux ordres du patronat qui rente de criminaliser l’action syndicale ».

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08