Situation de Renault

S’inscrire à l’infolettre :

Motion du groupe communiste au conseil général

Publié le 14 janvier 2011

SEANCE PLENIERE DU 13 Décembre 2010 - MOTION SUR LA SITUATION DE RENAULT DOUAI

Considérant l’annonce de la direction de RENAULT-FRANCE de proposer le départ à la retraite pour 3 000 salariés âgés de plus de 58 ans ;

Considérant qu’en 2008-2009, 4 000 postes de travail ont déjà été supprimés dans les usines du groupe ;

Considérant que la direction du groupe RENAULT organise un véritable gâchis humain puisque des milliers de jeunes salariés des entreprises du groupe notamment à DOUAI vont être laissés au chômage ;

Considérant les 3 Milliards d’euros perçus par le groupe RENAULT en 2009 qui s’était engagé à ne pas licencier ;

Considérant qu’en délocalisant avec l’accord du gouvernement et de sa majorité comme le confirme l’implantation de la future usine de Tanger au MAROC, la Direction du groupe RENAULT met méthodiquement en place un démantèlement de ses capacités industrielles sur notre territoire ;

Considérant que la hausse du chiffre d’affaires de 23,1% au premier trimestre 2010 a produit des millions d’euros pour les actionnaires ;

Le Groupe Communiste du Conseil Général su Nord demande que ces départs en retraite anticipée soient compensés par de nouvelles embauches.

BAUDOUX Bernard - BEAUCHAMP Charles - CHER René - DESPRES Albert - JESSUS Norbert - LEFEBVRE Michel - QUENNESSON Jean-Claude - RENAUD Eric - THIEME Fabien - VAN DER HOEVEN Serge


SEANCE PLENIERE DU 13 Décembre 2010 - MOTION SUR LA SITUATION DE RENAULT DOUAI

Considérant l’annonce de la direction de RENAULT-FRANCE de proposer le départ à la retraite pour 3 000 salariés âgés de plus de 58 ans ;

Considérant qu’en 2008-2009, 4 000 postes de travail ont déjà été supprimés dans les usines du groupe ;

Considérant que la direction du groupe RENAULT organise un véritable gâchis humain puisque des milliers de jeunes salariés des entreprises du groupe notamment à DOUAI vont être laissés au chômage ;

Considérant les 3 Milliards d’euros perçus par le groupe RENAULT en 2009 qui s’était engagé à ne pas licencier ;

Considérant qu’en délocalisant avec l’accord du gouvernement et de sa majorité comme le confirme l’implantation de la future usine de Tanger au MAROC, la Direction du groupe RENAULT met méthodiquement en place un démantèlement de ses capacités industrielles sur notre territoire ;

Considérant que la hausse du chiffre d’affaires de 23,1% au premier trimestre 2010 a produit des millions d’euros pour les actionnaires ;

Le Groupe Communiste du Conseil Général su Nord demande que ces départs en retraite anticipée soient compensés par de nouvelles embauches.

BAUDOUX Bernard - BEAUCHAMP Charles - CHER René - DESPRES Albert - JESSUS Norbert - LEFEBVRE Michel - QUENNESSON Jean-Claude - RENAUD Eric - THIEME Fabien - VAN DER HOEVEN Serge

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08