Venue de Sarkozy dans le Douaisis :

S’inscrire à l’infolettre :

Charles Beauchamp communique :

Publié le 6 mars 2009

Arleux, le 4 Décembre 2008

Communiqué de Presse de Charles BEAUCHAMP, Président de la Commission Locale du Douaisis du Plan Départemental d’Accès au Logement pour les Personnes Défavorisées (P.D.A.L.P.D.) et Président de la Commission du Fonds de Solidarité Logement (F.S.L.).

Le Président de la République, Nicolas SARKOZY, a choisi le Douaisis pour présenter son plan de relance pour l’économie. Est-ce un signe d’espoir ou une provocation pour les habitants de notre arrondissement qui subissent de plein fouet les conséquences désastreuses de la crise du capitalisme ?

4 décembre 2008

En effet, depuis ces dernières semaines les fermetures d’entreprises, les licenciements sont quotidiens dans le Douaisis. Le chiffre du chômage parle d’ailleurs de lui-même puisqu’il atteint le taux de 11,6%, soit 1,3 point de plus qu’au niveau départemental et 4, 4 points supplémentaires par rapport au taux national. A cela s’ajoute le chômage technique imposé aux salariés et aux équipementiers de l’automobile. Parallèlement, le nombre d’allocataires du RMI ne cesse d’évoluer depuis le début de l’année avoisinant la barre des 6800 allocataires.

Cette situation dramatique de l’emploi accentue la précarité avec bien évidemment des conséquences désastreuses pour l’accès au logement. Le récent décès d’un Sans Domicile Fixe en gare de Douai rappelle cruellement cette réalité. A ce jour, le Douaisis a besoin de 9000 logements sociaux pour satisfaire l’ensemble des demandes, dont 360 au titre du P.D.A.L.P.D. Il faut préciser que 239 recours au titre de la loi DALO sont engagés, soit 16% des recours effectués au niveau du Département. Des demandes provenant d’un public diversifié puisque la demande HLM comprend 30% de personnes isolées, un taux similaire pour les jeunes, alors que 15, 5% concernent des familles nombreuses pour lesquelles le parc locatif n’a pas de réponse adaptée. Au regard de ces chiffres, l’enjeu primordial est donc bien d’offrir à chaque habitant du Douaisis un logement décent correspondant à ses ressources or celles-ci sont de plus en plus limitées. Pour preuve, dans le Douaisis, 8400 dossiers ont été déposés au titre du Fonds de Solidarité Logement dont 1000 demandes le sont au titre des impayés de loyers. Cela démontre bien que la politique gouvernementale du logement mise en œuvre par Madame Boutin, Ministre du Logement et de la Ville, n’est pas à la hauteur des enjeux. Au contraire elle ne fait qu’aggraver la crise du logement en abaissant, notamment, de 10% les plafonds pour accéder au logement social. Les annonces faites ce midi par le Président de la République n’apportent une nouvelle fois aucune réponse radicale et donc adaptée aux difficultés des personnes qui subissent cette crise dans le Douaisis et dans notre pays.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08