Conseil Régional

S’inscrire à l’infolettre :

Refondation de l’école : Motion présentée par le Groupe et approuvée

Publié le 20 février 2013

Refondation de l’école :

Motion d’urgence adopté par le conseil régional Nord pas de Calais présentée par le groupe Front de Gauche, communiste et unitaire

Après dix ans de casse de l’éducation nationale, la refondation de l’école est d’une grande urgence. Nous le mesurons particulièrement dans une région où l’échec scolaire et le décrochage touchent des milliers de jeunes issus en grande majorité des milieux les plus modestes.

Plusieurs mesures annoncées s’inscrivent dans une logique indispensable de renforcement du service public : recrutement d’enseignants, scolarisation des moins de 3 ans, formation des enseignants…

Il faut aller plus loin dans cette voie. Néanmoins, la loi sur la refondation de l’école et la préparation d’un nouvel acte de décentralisation suscitent beaucoup d’interrogations voire d’inquiétude dans le monde de l’éducation, comme en témoigne les mobilisations des 31 janvier et 12 février derniers.

Les collectivités, comme les enseignants, les agents, les familles doivent être pleinement associées au débat sur le sens que l’on apporte à cette refondation, et sur les moyens qui y seront consacrés.

Dans le cadre de la réforme des rythmes scolaires, au-delà du débat de fond sur l’aménagement du temps de l’enfant, nous souhaitons que les aides annoncées soit réévaluées et pérennisées pour faire face aux charges supplémentaires réelles assumées par les communes (chauffage, activités périscolaires, recrutement d’auxiliaires...), quand on sait que l’insuffisance des dotations accordées à ces dernières les contraignent déjà à réduire bon nombre de dépenses utiles. La mise en œuvre d’une telle réforme nécessite là encore une concertation approfondie, ce qui justifie un report de la loi en 2014.

En lien avec la préparation de l’acte trois de la décentralisation, nous souhaitons qu’un débat très large soit ouvert sur les projets de régionalisation de l’orientation et de la carte des formations professionnelles initiales, qui ouvriraient la voie à une territorialisation de l’éducation nationale et à une logique à court terme d’adéquation des formations aux bassins d’emplois.

La construction d’une école de l’égalité et de l’émancipation ne peut se mener sans des réformes véritablement concertées, s’accompagnant de moyens pour être efficaces.

Cathy APOURCEAU-POLY, présidente de la commission "lycées, apprentissage, schéma régional des formations" du Conseil Régional Nord Pas-de-Calais

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08