Accueil   >   Actions des élus   >   Conseil régional   >   Dany Wallyn

Dany Wallyn

Dany WALLYN débat sur le premier bilan des pôles de compétitivité.

Publié le 20 novembre 2008

Prise de parole de Dany WALLYN, conseiller régional communiste, dans le cadre du débat sur le premier bilan des pôles de compétitivité.

Mercredi 19 novembre 2008 Conseil Régional / C.E.S.R. Séance Plénière

L’approche Pôle de compétitivité prétend apporter une réponse efficace au vrai problème d’une liaison construite dès les territoires entre laboratoire-recherche et développement-production.

Aujourd’hui, cette décision est en crise profonde. Est-ce que l’objectif des pôles de compétitivité vise avant tout à concentrer sur un territoire les moyens humains, technologiques, matériels et financiers au service d’une rentabilité financière de grands groupes transnationaux ou vise-t-il le développement de toutes les capacités humaines sur les territoires ? La question se pose avec acuité au regard des projets qui émergent de nos différentspôles régionaux.


On constate que l’utilisation de l’argent public engagée dans les opérations « recherche-développement » en cours ne rime pas avec efficacité sociale. Nous nous inscrivons plutôt dans une notion de performance économique et de plus les sommes attribuées ne sont aucunement décisives pour l’aboutissement des projets en question.

Par conséquent, nous sommes dans une certaine forme d’accompagnement passif.

Je pense qu’il serait utile et important d’établir des critères sociaux, économiques et environnementaux auxquels les entreprises devraient se soumettre afin de pouvoir prétendre à une aide financière pour un développement durable d’un secteur d’activité.

Cette démarche pourrait s’organiser autour de la création d’une Agence Régionale de notations des entreprises avec des critères précis en terme d’efficacité sociale et humaine.

Par ailleurs, les entreprises qui ont intérêt à se regrouper pour une mise en synergie de projets « Recherche-Développement » le faisaient déjà et pour les autres, le gain de productivité à attendre de la mise en « Cluster » me semble pas déterminante au final.

Dans ce cadre, les subventions publiques obtenues constituent, bien souvent, un effet d’aubaine.

Enfin, le fonctionnement actuel des pôles pose la question cruciale de la démocratie sociale.

En effet, les partenaires sociaux restent officiellement exclus de la gouvernance des pôles. Par conséquent, il est nécessaire d’obtenir une plus grande transparence de leur fonctionnement.

Dernier mot : le dispositif de financement des pôles a été simplifié en 2006 mais reste, au demeurant, complexe et nombre d’élus et de chefs d’entreprises dénoncent sa difficulté d’accès pour les P.M.E.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08