Accueil   >   Actions des élus   >   Municipalités   >   Marly   >   Fabien Thiémé

Dossier Retraite :

S’inscrire à l’infolettre :

Fabien Thiémé communique

Publié le 27 juin 2010

Madame, Monsieur, Cher(e) Ami(e),

La mobilisation populaire contre le projet gouvernemental de réforme des retraites est un véritable succès, comme en témoigne le monde présent ce matin à Valenciennes, manifestation à laquelle j’ai pris part aux côtés des salariés, des jeunes, des retraités et des familles.

Nationalement, la mobilisation est tout aussi forte avec 80.000 personnes présentes ce matin au rassemblement à Marseille et 1 à 2 millions de manifestants attendus en fin de journée.


Partout en France, les citoyens sont donc nombreux à exprimer avec détermination leur refus du projet gouvernemental et leur volonté de maintenir l’âge légal de départ à la retraite par la recherche de nouveaux financements, de créer les conditions nécessaires d’accès à l’emploi de nos jeunes, ainsi que la prise en compte de la pénibilité au travail.

Cette forte mobilisation qui témoigne de l’attachement des françaises et des français à cet acquis social qu’est le droit à la retraite à 60 ans, est sans appel.

C’est pourquoi, j’estime que le Gouvernement doit immédiatement prendre acte du refus massivement exprimé par les citoyens et retirer, sans attendre et définitivement, ce projet de loi inacceptable en l’état.

Contrairement à ce qu’affirme le Gouvernement d’autres choix sont en effet possibles pour conforter notre système solidaire de retraite par répartition, une retraite à taux plein à 60 ans, correspondant à 75% du salaire de référence, étant parfaitement réalisable.

Les financements existent à l’image des 3 milliards d’euros que rapporterait, comme l’avait d’ailleurs suggéré la Cour des Comptes, la taxation des stock-options qui échappent aujourd’hui à toute cotisation. De même, une augmentation des salaires de 1% aurait pour effet automatique de rapporter 3 milliards d’euros supplémentaires de cotisations.

Les revenus financiers des entreprises, qui ne représentaient presque rien à l’époque de la création de la Sécurité Sociale, ont explosé depuis et représentent aujourd’hui près de 250 milliards d’euros. Faire cotiser cette somme faramineuse ne serait-ce qu’au même niveau que les salaires rapporterait 22 milliards d’euros par an.

De même, il conviendrait de supprimer les 30 milliards d’exonérations de cotisations sociales dont bénéficient les grandes entreprises, qui n’ont crée ni sauvé aucun emploi, et d’instaurer un système de modulation des cotisations patronales dans lequel plus une entreprise développe l’emploi et les salaires, plus son niveau de cotisation baisse et inversement.

Ces choix seraient véritablement justes et ne tourneraient pas le dos, contrairement au projet actuel, à la situation sociale à laquelle est confronté notre pays.

Sachant l’intérêt que vous portez à ces questions et persuadé que vous n’hésiterez pas de communiquer ces éléments à vos amis,

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, Cher(e) Ami(e), en l’assurance de mes salutations les meilleures.

Fabien THIÉMÉ - Maire de Marly - Vice-Président du Conseil Général

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08