Accueil   >   Actions des élus   >   Municipalités   >   Marly   >   Fabien Thiémé

Sevelnord Hordain

S’inscrire à l’infolettre :

Fabien Thiémé écrit au Ministre Arnaud Montebourg

Publié le 6 juillet 2012

Télécharger le courrier :

Word - 39 ko

Monsieur le Ministre,

Par la présente, je souhaite vous alerter sur la situation de Sevelnord Hordain, usine filiale de PSA Peugeot Citroën spécialisée dans les utilitaires.

Le journal Les Echos évoque la possible suppression prochaine de 500 à 600 postes sur les 2 500 que compte le site valenciennois.

Si cela venait à se confirmer, ce serait une véritable catastrophe non seulement économique et sociale mais également humaine, dans un territoire d’ores-et-déjà confronté à un fort taux de chômage et à une précarité élevée.

Cette annonce vient également relancer les craintes quant à une éventuelle fermeture du site d’Hordain en dépit du fait qu’il s’agit là d’un des sites les plus modernes en Europe.


Cette fermeture du site de Sevelnord constituerait un véritable choc humain et social, touchant près de 10 000 familles dans le Nord, avec les emplois induits. Le Hainaut-Cambrésis en serait alors gravement affecté.

Les collectivités territoriales subiraient quant à elles une explosion du nombre de demandes d’aide sociale, tout en devant faire face à une baisse significative de leurs recettes fiscales.

Or, souvenons-nous qu’en 2009, en échange d’un prêt d’Etat de 3 milliards d’euros, PSA promettait de ne fermer aucune usine en France. N’oublions pas également que le constructeur automobile a obtenu des aides publiques substantielles de la Région, de l’Etat et de l’Europe.

L’inquiétude est aujourd’hui très forte. Celle-ci s’est d’ailleurs renforcée depuis qu’est annoncée la possible suppression par PSA de 10.000 emplois en France et au regard de la fin à venir du partenariat entre PSA Sevelnord et Fiat, ce dernier possédant 50 % du capital.

Monsieur le Ministre, le gouvernement doit intervenir sans tarder et prendre toutes ses responsabilités.

Le 11 juillet prochain se déroulera une réunion extraordinaire du Comité d’Entreprise au cours de laquelle devrait être officialisée la sortie de capital anticipée de Fiat. Cela pose clairement la question du devenir de Sevelnord.

Des pistes d’évolution existent à l’image d’une éventuelle coopération avec Toyota en vue de la fabrication du futur véhicule utilitaire K Zéro. Toyota dont on a appris que l’usine située à Onnaing allait fabriquer, à partir de 2013, la Yaris à motorisation essence pour le territoire nord américain.

Chaque année 25 000 modèles seront exportés, ce qui devrait garantir l’emploi et ouvrir de nouvelles perspectives de développement pour l’usine onnaingeoise qui, avec la Yaris hybride, est désormais un véritable site stratégique au niveau mondial, preuve une fois de plus du savoir-faire de nos salariés et du potentiel industriel de notre Valenciennois.

Toutefois, cette annonce intervient alors que la situation du Valenciennois au niveau du chômage reste alarmante, notamment au niveau des jeunes, et alors que la suppression de 700 postes d’intérimaires est évoquée. Là-aussi, la vigilance doit être de mise.

Monsieur le Ministre, comme vous le savez, le Premier Ministre a annoncé, ce mardi, un plan d’aide au secteur automobile qui sera présenté à la fin du mois.

Plus que jamais, ce plan s’impose et doit prendre en compte le cas ô combien sensible de Sevelnord et l’ensemble du secteur automobile valenciennois et nordiste.

Au-delà, et compte tenu de l’importance économique et sociale de l’industrie valenciennoise, je réaffirme la nécessité de créer un pôle industriel régional englobant l’automobile, le ferroviaire, la chimie.

Il réunirait les représentants du monde du travail, personnels et direction, le monde de la recherche, les universités, les diverses chambres consulaires, les élus dans leur diversité ainsi que toute organisation ou structure y ayant intérêt.

Ceci dans le but que soient réellement pris en compte par une approche diverse et multi-partenariale l’intérêt général, la question des salaires, l’amélioration des conditions de travail, les droits des salariés et représentants syndicaux, le développement de l’emploi dans une région durement touchée par le chômage, sans oublier le souci de construire un avenir durable.

Le Valenciennois et le Nord Pas-de-Calais disposent en effet d’atouts indéniables en matière d’industrie, qui doivent être accompagnés, et ce dans une véritable politique industrielle prenant en compte la question de la sous-traitance et les dimensions régionales, nationales et européennes.

Dans l’attente de vous lire et vous souhaitant bonne réception de la présente,

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Ministre, l’expression de ma haute considération.

Fabien THIÉMÉ Maire de Marly Vice-Président du Conseil Général du Nord

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08