Accueil   >   Actions des élus   >   Municipalités   >   Marly   >   Fabien Thiémé

Conseil Général - Séance plénière du 12 avril 2011

S’inscrire à l’infolettre :

Intervention de Fabien Thièmé

Publié le 13 avril 2011

Intervention de Monsieur Fabien THIEME, Vice-Président en charge de l’Enfance, de la Famille et de la Jeunesse - Question d’actualité

Monsieur le Président, Cher(e)s Collègues,

Des salariés de l’entreprise Toyota à Onnaing sont en grève depuis le jeudi 31 mars.

Ils réclamaient à l’origine la mise en place d’une prime de 800 euros, augmentée de 100 euros par jour de grève.

Celle-ci vise à compenser le surplus d’activité dû à l’arrivée de la nouvelle Yaris, la même prime que celle obtenue par leurs confrères de Toyota Boshoku, sous-traitant du groupe situé à Somain.

A cela s’ajoute le 13ème mois et le paiement des jours de grève.

Malgré plusieurs jours de grève, malgré 100 milliards d’euros de bénéfices ces dix dernières années et des profits en hausse, la direction reste sourde. Elle refuse de recevoir le comité des grévistes et de prendre en considération ses revendications, auxquelles je réitère d’ailleurs, en compagnie de mes amis, mon soutien.

Tout aussi notable est la mobilisation des salariés de Carrefour qui ont décidé de faire grève pour réclamer de meilleurs salaires.

Il faut bien reconnaître que tout augmente sauf les salaires.

Le litre d’essence est à plus de 1,50 € et le PDG de Total nous annonce ce matin, dans Le Parisien, un litre qui passera de manière inéluctable à plus de 2 €.

Les mutuelles : + 10 %

Le gaz et l’électricité : + 30 % en 5 ans

Le beurre devrait augmenter de 4 à 8 %, les pâtes de 5 à 10 %, le café de 10 à 20 %, la farine de 15 à 20 % …

Même les profits du CAC 40 augmentent ! Ils ont bondi de 85 % en 2010, année dite de crise financière.

Mais pendant ce temps, rien pour les salariés, les retraités, les jeunes, les chômeurs, si ce n’est des mauvais coups, à l’image de cette réforme honteuse des retraites.

Les moyens existent dans notre Pays pour une autre politique de l’emploi, une politique qui favorise l’augmentation des salaires, l’emploi durable et de qualité, l’amélioration des conditions de travail.

Les Français, et plus encore les Nordistes, n’ont pas besoin d’un « panier du pauvre » comme ce « panier des essentiels » prévu par le Gouvernement.

Ils souhaitent, à juste titre, une augmentation des salaires, des retraites et pensions.

Nous sommes décidemment loin des déclarations d’intention d’un Président qui se réclamait du pouvoir d’achat.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08