Accueil   >   Actualité   >   Agenda   >   Evènements

Le 3 octobre 2012

S’inscrire à l’infolettre :

A la rencontre des salariés de DOUX ...

Publié le 3 octobre 2012

Hervé POLY, Premier Secrétaire de la Fédération PCF du Pas de Calais, Fabien ROUSSEL, Premier Secrétaire de la Fédération PCF du Nord, Alexandre BASQUIN, Secrétaire Départemental PCF du Nord, Bertrand PERICAUD, Président de la Commission Développement Economique du Conseil Régional Nord-Pas de Calais, Charles BEAUCHAMP, Vice-Président du Conseil Général du Nord, Michelle DEMESSINE, Sénatrice du Nord, et les militants communistes du Cambrésis ont tenu à rencontrer les salariés de Doux à Graincourt-lez-Havrincourt, afin de les soutenir avec force dans leur démarche et leur mobilisation.

Avant la rencontre, ils étaient d’ailleurs sur le marché de Cambrai pour distribuer des tracts en appelant à ce que tout soit mis en oeuvre pour que l’usine ne ferme pas ses portes.

Depuis plus d’un mois, les salariés occupent l’usine, jour et nuit, afin de faire part de leur volonté forte de sauvegarder leur emploi et pour conserver leur outil de travail.

Les responsables communistes ont rappelé que le groupe DOUX avait bénéficié d’aides publiques de l’Union Européenne à hauteur 54,9 millions d’euros en 2011, 60,1 millions d’euros en 2012 et plus d’un milliard d’euros ces 15 dernières années.

Ils ont rappelé également que le marché était bien présent puisque les bons de commande de l’entreprise de Graincourt-lez-Havrincourt étaient pleins, que 40 % de la volaille consommée en France est importé, et que l’ONU pour l’alimentation et l’agriculture estime que "le marché de la volaille sera en croissance de 5 % à 6 % par an sur les dix prochaines années". La volaille sera ainsi la viande la plus consommée au monde dans 10 ans.

Sans compter sur le savoir-faire des salariés, sur la qualité des produits, la sécurité sanitaire, l’emplacement du site au coeur de l’Europe, qui sont autant d’éléments forts qu’il faut continuer à faire valoir pour la reprise de l’entreprise. Ils ont rappelé enfin la proposition de loi du groupe Front de Gauche à l’Assemblée Nationale contre les licenciements boursiers, pour que les salariés et leurs représentants aient un droit de regard sur la gestion stratégique des entreprises, ou encore pour que les subventions publiques aux entreprises servent l’emploi et l’investissement et non à grossir les portefeuilles des actionnaires.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08