Accueil   >   Actualité   >   Agenda   >   Evènements

Pour une VI ème République

S’inscrire à l’infolettre :

Le 5 mai 2013 TOUS àParis

Publié le 9 avril 2013


Pierre Laurent répond à Mathieu Magnaudeix de... par CN-PCF

Une grande marche citoyenne pour la 6ème République le 5 mai àParis (Front de gauche)

L’affaire Cahuzac suscite la colère et la nausée. D’une gravité extrême, elle ne révèle pas seulement l’absence de probité et d’honnêteté d’un homme. Elle met àjour, une nouvelle fois, un système oligarchique profondément néfaste, une démocratie àbout de souffle, la collusion grandissante entre les hautes sphères financières et celles de l’Etat. Il faut mettre fin au règne de la finance.

L’heure n’est pas au bricolage mais àla réorientation de la politique du pays et àla refonte du cadre institutionnel. Au moment où le gouvernement demande au plus grand nombre de se serrer la ceinture et après l’intervention télévisée d’un Président qui confirme son cap visant àne rien changer, cet épisode misérable précipite la crise politique.

Le Front de Gauche est engagé dans la bataille contre l’austérité àl’image de sa campagne "pour une alternative àl’austérité". Il participera àla manifestation du 9 avril contre l’ANI, appelle les parlementaires àne pas retranscrire dans la loi cet accord minoritaire. Dans l’immédiat, il exige la suspension du débat parlementaire sur ce texte pour légiférer en urgence contre le pouvoir de la finance, contre les paradis fiscaux, y compris en Europe, contre les conflits d’intérêt. Il faut des contrôles, des normes nouvelles, et pas seulement des appels àla morale individuelle, des moyens financiers pour faire face àla fraude fiscale.

La défiance des citoyennes et citoyens àl’égard des responsables politiques atteint son seuil critique. L’oligarchie croit en sa toute puissance, en son impunité. C’est pourquoi la réplique doit être forte et claire. Le Front de Gauche défend la perspective d’un processus constituant pour une nouvelle République. Redéfinir les règles sociales et démocratiques est le moyen pour que le peuple reprenne le pouvoir. La VIe République visera àélargir le socle des droits, àétendre la souveraineté populaire, àfavoriser la démocratie sociale.

Face àl’accélération de la crise sociale et politique, le Front de Gauche assumera toutes ses responsabilités pour que la colère légitime débouche sur l’espoir et la transformation sociale. Le Front de Gauche propose àtoutes les forces et les personnes qui ont voulu le changement en mai dernier et plus largement au peuple, contre la finance et l’austérité, de participer àune grande marche citoyenne pour la 6ème République le 5 mai àParis.

Le Front de gauche



Pierre Laurent répond à Mathieu Magnaudeix de... par CN-PCF

Une grande marche citoyenne pour la 6ème République le 5 mai àParis (Front de gauche)

L’affaire Cahuzac suscite la colère et la nausée. D’une gravité extrême, elle ne révèle pas seulement l’absence de probité et d’honnêteté d’un homme. Elle met àjour, une nouvelle fois, un système oligarchique profondément néfaste, une démocratie àbout de souffle, la collusion grandissante entre les hautes sphères financières et celles de l’Etat. Il faut mettre fin au règne de la finance.

L’heure n’est pas au bricolage mais àla réorientation de la politique du pays et àla refonte du cadre institutionnel. Au moment où le gouvernement demande au plus grand nombre de se serrer la ceinture et après l’intervention télévisée d’un Président qui confirme son cap visant àne rien changer, cet épisode misérable précipite la crise politique.

Le Front de Gauche est engagé dans la bataille contre l’austérité àl’image de sa campagne "pour une alternative àl’austérité". Il participera àla manifestation du 9 avril contre l’ANI, appelle les parlementaires àne pas retranscrire dans la loi cet accord minoritaire. Dans l’immédiat, il exige la suspension du débat parlementaire sur ce texte pour légiférer en urgence contre le pouvoir de la finance, contre les paradis fiscaux, y compris en Europe, contre les conflits d’intérêt. Il faut des contrôles, des normes nouvelles, et pas seulement des appels àla morale individuelle, des moyens financiers pour faire face àla fraude fiscale.

La défiance des citoyennes et citoyens àl’égard des responsables politiques atteint son seuil critique. L’oligarchie croit en sa toute puissance, en son impunité. C’est pourquoi la réplique doit être forte et claire. Le Front de Gauche défend la perspective d’un processus constituant pour une nouvelle République. Redéfinir les règles sociales et démocratiques est le moyen pour que le peuple reprenne le pouvoir. La VIe République visera àélargir le socle des droits, àétendre la souveraineté populaire, àfavoriser la démocratie sociale.

Face àl’accélération de la crise sociale et politique, le Front de Gauche assumera toutes ses responsabilités pour que la colère légitime débouche sur l’espoir et la transformation sociale. Le Front de Gauche propose àtoutes les forces et les personnes qui ont voulu le changement en mai dernier et plus largement au peuple, contre la finance et l’austérité, de participer àune grande marche citoyenne pour la 6ème République le 5 mai àParis.

Le Front de gauche

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08