Accueil   >   Actualité   >   Agenda   >   Evènements
S’inscrire à l’infolettre :

Contre les hausses de tarifs de Transpole

Publié le 16 avril 2015

Alors que le revenu moyen des lillois, victimes de la crise, est en berne, Lille Métropole Communauté Urbaine et son vice-président aux transports, M. Darmanin, envisagent de faire voter ce vendredi une nouvelle hausse des tarifs, de l’ordre de 2 à 5%. Cette décision est inacceptable. C’est le pouvoir d’achat des usagers des transports en commun qui est attaqué.


Communiqué PCF Lille : augmentation programmée des tarifs de Transpole

Alors que le revenu moyen des lillois, victimes de la crise, est en berne, Lille Métropole Communauté Urbaine et son vice-président aux transports, M. Darmanin, envisagent de faire voter ce vendredi une nouvelle hausse des tarifs, de l’ordre de 2 à 5%. Cette décision est inacceptable. C’est le pouvoir d’achat des usagers des transports en commun qui est attaqué.

Une simplification de la tarification est évoquée. Pour mémoire, on attend toujours la mise en place de la « tarification sociale » invoquée lors de la suppression de la gratuité des transports pour les lycéens. Rappelons que les tarifs des transports lillois ont connu des hausses notables de l’ordre de 20% pour certains abonnements en quelques années, en parallèle de la mise en place de la coûteuse carte pass Pass.

Par ailleurs, on prévoit dans le même temps des investissements coûteux pour la mise en place de portiques « anti-fraude ». Où est la logique quand on jette ainsi l’argent par les fenêtres, avec des campagnes de communications faisant porter les difficultés de Transpole sur les voyageurs sans titre ? On peut légitimement craindre que cette installation des portiques ne soit à terme utilisée pour justifier la diminution de la présence humaine des agents Transpole dans les rames et les stations.

Enfin, Lille connaît aujourd’hui des pics de pollution aux particules fines. Que fait la MEL pour lutter contre cette menace sur notre santé et sur la qualité de l’air ? Il faut diminuer l’usage de la voiture dans l’agglomération lilloise en proposant aux automobilistes des transports en commun de qualité et beaucoup moins chers. Aujourd’hui, la décision d’augmenter les tarifs du métro et du bus va à l’opposé de ces choix et incitera encore moins les automobilistes à laisser leurs voitures au garage.

Pour rendre les transports accessibles à tous et lutter efficacement contre la pollution :

  • Nous exigeons de la Métropole Européenne de Lille de revenir sur cette hausse programmée des tarifs des transports en commun.
  • Nous demandons l’abandon du projet coûteux et inutile d’installation de portiques dans les rames de métro lilloise
  • Nous demandons la gratuité des transports lors des alertes de pollution aux particules fines
  • Enfin, le financement et la tarification des transports en commun doivent être remis à plat, avec l’extension et l’expérimentation de la gratuité des transports pour de nouveaux publics (scolaires, chômeurs, seniors)

Le PCF appelle à un rassemblement devant la Métropole Européenne de Lille le vendredi 17 avril à 16h30
(1 rue du Ballon)

Joseph DEMEULEMEESTER Secrétaire de la section de Lille du PCF

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08