Découpage électoral

S’inscrire à l’infolettre :

Déni de démocratie ! Un bipartisme malheureusement renforcé dans le Cambrésis !

Publié le 11 août 2009

COMMUNIQUE DE PRESSE D’ALEXANDRE BASQUIN Membre de la Direction du PCF Nord, Responsable du Cambrésis

Dans son ordonnance du 29 juillet 2009, le Gouvernement a présenté son projet de redécoupage des circonscriptions électorales. De toute évidence, celui-ci ne laisse pas indifférent dans les rangs politiques.

En effet, en France, ce serait 33 circonscriptions qui devraient être supprimées, 3 dans le département du Nord. Sous couvert d’évolution démographique, le Gouvernement, sous la voix d’Alain MARLEIX, Secrétaire d’Etat à l’Intérieur, souhaite reconfigurer la carte électorale. Le même Alain MARLEIX qui, déjà en 1986, était conseiller de Charles PASQUA et coauteur du redécoupage de l’époque, tant décrié car il n’avait pour seul but d’élargir les positions de la droite. Aujourd’hui, c’est bis repetita !


Dans le sud de notre département, une circonscription devrait disparaître modifiant en profondeur les frontières des circonscriptions actuelles. Le canton du Cateau serait intégré à la 18ème circonscription détenue par François-Xavier VILLAIN. La 22ème circonscription détenue par Christian BATAILLE deviendrait alors la 12ème circonscription et comprendrait les cantons de Berlaimont, Avesnes-sur-Helpe Sud, Carnières, Hautmont, Landrecies, Solesmes et les deux cantons du Quesnoy.

Ne soyons pas naïfs, nous le voyons bien, ce redécoupage est un véritable marché de dupe ! Il consacre et renforce malheureusement le bipartisme. Une fois de plus, le PS et l’UMP, alors même qu’ils nous font croire dans une grande illusion qu’ils s’affrontent sur cette question en se cachant derrière des calculs de boutiquiers, savent s’entendre pour mieux accentuer leur hégémonie sur la scène politique française. Quelle hypocrisie !

D’ailleurs, cela se vérifie dans le Cambrésis.

Les deux députés sortants se verraient en effet confortés dans leurs fauteuils respectifs, laissant peu de place aux autres composantes politiques. Cela montre combien le scrutin majoritaire est injuste.

Pour sa part, le Parti Communiste Français du Cambrésis ne tombera pas dans ces petitesses politiciennes et refuse ce tripatouillage électoral. Bien au contraire, nous exigeons l’instauration du scrutin proportionnel pour les élections législatives, afin d’avoir la représentation réelle à laquelle chaque parti politique peut prétendre au sein des rangs de l’Assemblée. Il s’agirait là de garantir l’expression et la représentation de toutes les sensibilités politiques. A ce titre, j’invite les deux députés de l’arrondissement à soutenir cette proposition, gage d’une vraie démocratie, et qui est bien loin des préoccupations purement électoralistes. Le Parti Communiste est une force qui compte dans l’arrondissement de Cambrai. Soucieux de la diversité et respectueux de toutes les obédiences politiques, nous continuerons à tout mettre en œuvre pour porter haut cette proposition et la souveraineté populaire.

Alexandre BASQUIN, le 10 août 2009

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08