S’inscrire à l’infolettre :

Disparition de Roger Frézin

Publié le 25 janvier 2012

COMUNIQUE DE PRESSE - Fédération du Nord du Parti Communiste Français

Hommage à Roger Frézin

Avec Roger Frézin c’est un grand nom de la culture et de la peinture qui disparait. Né il y a 84 ans à Lille Moulins il est resté durant toutes ces années, malgré son talent et sa notoriété, lié au Lille populaire dont il était issu. Il aimait prendre la vie, l’art, la peinture à rebrousse-poil, repoussant sans cesse les conventions, l’immobilisme. Cofondateur de l’atelier de la Monnaie, peintre rebelle face à l’académisme et l’immobilisme il a contribué à faire de Lille une place forte de la création contemporaine et de sa diffusion.

Homme de gauche, grand humaniste, Roger Frézin entretenait des liens de sympathie et d’affection avec les communistes du Nord auquel il avait fait don d’une œuvre en 1987 à la veille du Centenaire de l’Internationale.

C’est au peintre, à l’artiste de grand talent, à l’ami que nous rendons hommage aujourd’hui.

COMMUNIQUE de la section PCF de Lille

A l’occasion de sa disparition, les communistes lillois tiennent à rendre hommage au grand artiste qu’était Roger Frézin.

Artiste touche à tout, enjoué et maniant volontiers un humour décalé, s’affranchissant de tout académisme dans sa peinture, Roger Frézin avait été l’un des fondateurs de l’atelier de la monnaie, dans le Vieux Lille populaire des années 50.

Nous saluons la mémoire de cette figure lilloise de stature nationale, habitant de Moulins et membres des Capenoules. C’est un esprit libre qui disparaît.

Joseph Demeulemeester - secrétaire de section

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08