Disparition de Lucien Grandi

S’inscrire à l’infolettre :

Fabien Thiémé communique :

Publié le 30 août 2010

« C’est avec une profonde tristesse que j’ai appris la disparition de Lucien GRANDI.

Lucien était un militant de longue date du Parti Communiste Français et de la CGT. Il n’a jamais compté ses heures ni son énergie pour la défense de ses idéaux auxquels il est toujours resté fidèle.

Je garderai en mémoire tous les combats que nous avons menés pour l’emploi, les salaires, les conditions de vie et de travail sans oublier toutes les mobilisations pour le développement du ferroviaire et de l’industrie tant dans le secteur privé que public, pour la paix et contre les guerres coloniales.

Délégué de longue date du Comité d’Entreprise de Bombardier Crespin, premier responsable de la cellule d’entreprise des ANF, Lucien, avec ses compagnons de combat Jacques Stocco, Bernard Tournay et ses nombreux amis et camarades, se battait bec et ongle contre l’injustice, pour l’emploi et les libertés, notamment syndicales.

J’ai pu constater à de multiples reprises combien Lucien était un Homme d’une grande intelligence qui savait analyser avec pertinence une situation pour mieux mener les combats par la suite.

Souhaitant prolonger son engagement syndical, Lucien était profondément communiste. Toute sa vie durant, il aura lutté contre les injustices et pour une société plus humaine, plus juste.

Il faisait également partie de nombreuses associations locales dont celle du jeu de paume à Crespin. Son investissement dans la vie locale ne s’arrêtait pas là puisque Lucien était également un conseiller municipal dévoué et apprécié.

Au-delà de ses engagements militants et associatifs, Lucien, « Lulu » comme on le surnommait, était une personnalité au sourire malicieux, particulièrement chaleureuse et attachante. Il était un Homme estimé, aimé et reconnu.

J’étais encore à ses côtés fin juillet et le moins que l’on puisse dire est que sa disparition laisse un grand vide dans nos cœurs.

En ces moments que je sais particulièrement douloureux, j’adresse mes condoléances les plus attristées et tout mon soutien à sa famille, à ses proches et nombreux amis, ainsi qu’à l’ensemble des membres du Conseil Municipal de la ville de Crespin. »

Fabien THIÉMÉ, Maire de Marly et Vice-Président du Conseil Général du Nord.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08