Pouvoir d’achat des retraités

S’inscrire à l’infolettre :

La Fédération s’adresse au Députés et sénateurs du Nord

Publié le 29 mars 2013

Aux Députés et Sénateurs du Nord,

Au nom de nombreux retraités rencontrés ces dernières semaines, permettez-moi de vous faire part de leurs inquiétudes voir de leur colère face à la baisse importante de leur pension. A cela s’ajoutent les hausses des factures d’eau, d’électricité, de gaz, de loyers et des frais de santé de plus en plus élevés. Compte tenu de la suppression d’une demi part fiscale pour les veuf(ve)s, séparés et divorcés ayant élevés des enfants, décidée par le précédent Gouvernement puis du gel du barème des impôts sur le revenu décidé par l’actuel Gouvernement, certains se trouvent maintenant assujetties à la Taxe d’habitation, la redevance TV, et subissent en plus une hausse de la CSG et de la RDS depuis janvier 2013. Cela représente en moyenne un mois de pension en moins sur l’année !


A cela s’ajoute, dès ce 1er avril, une nouvelle taxe de 0,30% appelée Cotisation Additionnelle Solidarité Autonomie !

Et maintenant le Gouvernement s’apprête à entériner la non indexation des pensions à hauteur de 1% par rapport à l’inflation pour 2014 et 2015, soit une baisse de 2% à 3% des pensions !

Poursuivre dans cette voie, c’est priver de leur dignité, des hommes et des femmes qui ont contribué à la richesse de la France. « On ne nous respecte plus et on nous prive de nos droits alors qu’on a cotisé toute notre vie » se plaignent des retraités rencontrés.

Leur situation dans notre département est particulièrement dramatique. Selon la CRAM, la pension moyenne des hommes est de 780 euros bruts par mois et celle des femmes est de 543 euros brut ! 90% des retraités de notre région vivent avec moins de 1000 euros par mois ! Ces taxes et prélèvements supplémentaires ne sont pas acceptables et sont même indignes de notre République.

D’autant qu’il faut ajouter la hausse de TVA de 19,6% à 20% pour tout le monde à compter du 1er janvier 2014, ainsi que la hausse du taux de TVA intermédiaire qui passe de 7% à 19,6% pour les petits travaux de jardinage, la sécurité à domicile... Il faut aussi compter la hausse du taux de 5,5% à 7% pour les travaux de rénovation dans le logement : Tout cela va toucher plus fortement nos aînés que d’autres catégories de population !

Pourtant, les retraités restent actifs longtemps et contribuent fortement à l’activité économique de notre pays. Ils sont aussi bien souvent présents pour aider leurs propres enfants. Dans 20 ans, un Français sur 3 aura plus de 60 ans, soit 22,3 millions de personnes. Ils étaient 12,6 millions en 2005 ! C’est d’abord une victoire pour l’Homme. Et c’est aussi une chance pour notre société, son économie si elle donne les moyens de vivre dignement à celles et ceux qui ont donné une vie entière à travailler. Il est temps de placer l’Etre Humain et son développement au cœur de tous les choix politiques.

Les parlementaires peuvent éliminer les conséquences négatives de ces réformes sur le pouvoir d’achat des retraités, notamment dans le cadre de la prochaine loi de finance rectificative. Des sources de financement nouvelles sont peut-être à chercher dans une plus grande justice fiscale qui permettrait un partage plus juste de l’effort à fournir et une meilleure distribution des richesses créées.

Dans l’espoir que vous entendrez la colère et les espoirs des retraités de notre département, je vous prie de recevoir mes salutations les plus respectueuses.

Fabien ROUSSEL - Secrétaire Départemental du PCF Nord

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08