Service Minimum

S’inscrire à l’infolettre :

La droite mène un combat exclusivement dogmatique

Publié le 18 juillet 2007

Le Premier ministre François Fillon a évoqué la possibilité d’instaurer un service minimum à l’école, estimant que le service minimum dans les transports pourrait servir de « modèle pour être étendu dans d’autres secteurs, dont l’éducation nationale ».


Alors que les syndicats ne cessent de demander un véritable dialogue social, que l’information sur les grêves est déjà opérante et que les salariés font preuve d’une grande responsabilité, l’orientation du gouvernement Fillon n’a qu’un but : s’attaquer au droit constitutionnel de grêve, et par là même, priver les salariés du droit fondamental de se défendre

Bien plus qu’une simple hypothèse, c’est un combat idéologique et dogmatique que mène ce gouvernement, en pleine complicité avec le MEDEF.

Toutes les tentatives allant dans ce sens ne peuvent avoir d’autres effets, que de réduire à silence la majeure partie de la population. C’est totalement inacceptable, et le Parti communiste français est extrêmement déterminé, au côté des salariés, pour empêcher le gouvernement de mettre à bas le droit de grêve.

Parti communiste français

Paris, le 18 juillet 2007.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08