Les Communistes sur le marché de Lille-Hellemmes

S’inscrire à l’infolettre :

Pour la dignité des Roms

Publié le 8 novembre 2012

Distribution d’un tract :

PDF - 1.2 Mo
Le tract

Hellemmes : pour la dignité humaine des Roms

Une semaine après la manifestation anti-Roms et la violente agression contre le maire, Frédéric Marchand (PS), les communistes d’Hellemmes étaient en nombre sur le marché pour diffuser un tract prenant fait et cause pour le village d’insertion. Ce tract-pétition, qui s’ajoute à celui d’un collectif "Soutien aux Roms à Hellemmes", est conçu comme « un acte de pédagogie politique », souligne Roger Maly, secrétaire de section et adjoint au maire ; il sera diffusé « toutes boites » afin de sensibiliser largement la population dans les jours à venir. Face à des comportements extrémistes, haineux, attisés par l’UMP et FN, cultivant le mythe d’une invasion de voleurs et de délinquants, il n’est pas question en effet de faire le dos rond, de laisser passer l’orage comme semble vouloir le faire le Parti socialiste local, tandis que les autres représentations politiques observent un silence qui interroge voire, inquiète.


Documents liés :

La question est plus profonde estiment les communistes dont les élus vont intervenir à l’occasion du prochain conseil municipal. Concrètement, ceux-ci rappellent les conditions vécues par les Roms réfugiés dans des campements sauvages, situation inhumaine pour la solution de laquelle ils défendent l’option des mini villages d’insertion, constitués de quelques mobil homes – financés par l’Union européenne - pouvant accueillir des familles dont « la dignité humaine (est) restaurée ».

Mais la pétition des militants hellemmois a aussi pour but d’informer la population sur la situation des Roms, chassés de leurs régions d’origine, venus « protéger leurs enfants dans notre République dont les valeurs de solidarité et d’égalité ont rayonné dans le monde ». Les communistes estiment que « les manifestants « anti-Roms » sont nourris, inconsciemment ou consciemment, d’une propagande barbare qui vise à diviser les peuples, à diviser la classer ouvrière dans sa lutte contre le Capital. Le racisme dont sont victimes les Roms à Hellemmes est une arme de division, tout comme l’islamo phobie revendiquée par les milices fascistes qui ont occupé la mosquée de Poitiers. Les Roms sont des citoyens européens et doivent bénéficier des mêmes droits… comment peut-on être à ce point aveuglé par son confort personnel pour traiter des femmes et des hommes comme s’ils n’étaient pas des être humains ? ».

M.D.}}

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08