Conférence de Presse du Président Hollande.

S’inscrire à l’infolettre :

Premières réactions

Publié le 16 mai 2013

Réaction de Fabien Roussel, secrétaire de la fédération PCF du Nord :

"F. Hollande nous promet de travailler plus longtemps et propose de placer la France sous la tutelle d’un gouvernement économique européen, à la place de celle de la Commission Européenne. Rien pour sortir des politiques d’austérités exigées par Bruxelles. Rien pour ré industrialiser notre pays, rien pour relancer le pouvoir d’achat des français et donc l’activité économique . Les financiers et les banquiers gardent la main ! Les responsables de la crise peuvent dormir tranquille."

Réaction de Pierre Laurent Secrétaire National du du PCF

Récession/Hollande : « le Président de la République est dans l’erreur » (Pierre Laurent)

Lors de sa conférence de presse à Bruxelles, le Président Hollande a une nouvelle fois confirmé les orientations austéritaires de la politique du gouvernement. C’est une grave erreur à l’heure où la France entre officiellement en récession. Hausse du chômage, récession économique, baisse du pouvoir d’achat, de la consommation, des investissements et des exportations : tous les voyants sont au rouge !

Face à cette situation, le Président a une responsabilité historique, celle pour laquelle il a été élu : sortir la France du marasme de la crise en mettant fin aux politiques d’austérité. Il a la possibilité d’imposer un changement de cap sans attendre une improbable reprise économique au second trimestre. Or, ses déclarations nous confirment que le Président de la République est dans l’erreur.

Comment pense-t-il relancer la croissance alors qu’à aucun moment il ne fait mention des questions de consommation et de pouvoir d’achat. Pire, comment peut-il affirmer que "nous avons passé le plus difficile", alors même que la récession va inexorablement entrainer une nouvelle hausse du chômage ?

Il faut, dès aujourd’hui, stopper cette descente aux enfers. Comme des millions de Français, nous faisons un constat implacable, celui de l’inefficacité et de l’injustice des politiques de rigueur. Le changement de cap est plus que nécessaire. Oui, une autre politique est possible, celle là même que des dizaines de milliers de personnes ont réclamé en défilant dans les rues le 5 mai, et qui sera à l’ordre du jour des Assises de la refondation sociale économique et politique du 16 juin prochain.

Télécharger le tract national :

Word - 115.5 ko
Tract réaction

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08