Extrême Droite

S’inscrire à l’infolettre :

Sous le masque de la « préférence nationale » liberté pour les patrons et les marchands de canons : Madame Le Pen le 1er mai 2011.

Publié le 13 mai 2011

Télécharger l’analyse :

Word - 27 ko
Pierre Outterick

Analyse par Pierre Outterick :

« Qui connaît son ennemi a déjà gagné la moitié de la victoire » disait le général chinois Sun Tzu.

Le « génie français » pour quoi faire ?

Madame Le Pen rabâche « génie de la France, génie français… » :c’est vrai ! Lascaux, les pyramides égyptiennes ou aztèques, le Parthénon grec, l’armée chinoise des soldats d’argile, les cathédrales dans toute l’Europe montrent le talent, voire le génie de chaque peuple ! Mais très souvent, ces œuvres furent construites pour les princes de l’église ou de l’argent par des hommes humiliés, sous payés, exploités…


En revanche rappelons ….

  • au temps de Louis XIV, les bourgeois nantais et bordelais parlaient du génie français pour s’enrichir en déportant les noirs d’Afrique avant de les vendre comme esclaves.
  • en 1940, Pétain parlait du génie français pour légitimer la collaboration avec l’occupant hitlérien.
  • de 1954 à 1962, les partisans de l’Algérie française, dont Jean-Marie Le Pen, évoquaient le génie français pour pousser près d’un million de jeunes français dans la sale guerre d’Algérie. En 39, Hitler parlait du génie allemand, les officiers français du génie français. Avant son assassinat par l’extrême droite en juillet 14, Jean Jaurès avait dénoncé cette bizarre idée de génie français…édictée pour pousser les peuples à se battre les uns contre les autres au profit des marchands de canons.

La liberté au profit de qui ?

Mettant en évidence l’omniprésence des experts, une caste de journalistes issue des mêmes salons et écoles, Mme Le Pen déclare vouloir libérer la presse ! Elle oublie bien vite que ces journalistes, muselés par Sarkozy et le pouvoir financier, montrent aujourd’hui une complaisance aveuglante pour l’extrême droite.

Ce 1er mai 2011, elle déclare vouloir la liberté syndicale ! Rappelons que c’est le programme de la Résistance qui en 1944 a décidé de fixer les centrales syndicales représentatives afin d’empêcher les patrons de créer comme durant l’occupation des syndicats à leur botte. À ce jour le MEDEF continue à nourrir ce rêve. En brisant le pacte décidé par la Résistance, Mme Le Pen devance leurs vœux les plus secrets…

Une fois de plus, bien qu’elle verse des larmes de crocodile sur les artisans, commerçants et petits producteurs, son seul souci est de favoriser demain comme aujourd’hui « les gros et les grands ». De même, elle voudrait que le France quitte l’euro, croyant qu’hérisser nos frontières de douanier et de policier en carton pâte règlerait les problèmes. Pas un mot naturellement sur le contrôle nécessaire de la banque européenne, des flux financiers et des paradis fiscaux. Patrons et banquiers peuvent dormir tranquilles.

« Qu’on soit homme ou femme, hétérosexuel ou homosexuel, chrétien, juif, musulman ou non croyant, on est français ! »…

Mme Le Pen, vos propos sonnent faux aux oreilles de nos aînés et à ceux qui n’ont pas la mémoire courte. Durant l’été 40, Pétain utilisait les mêmes arguments lorsqu’il promulguait après avoir assassiné la République ses lois de préférence nationale. N’oublions pas l’interdiction de certaines professions aux juifs français ou non, le port de l’infâme étoile jaune, la déportation.

Résister, contre quoi ?

Mme Le Pen nous parle de la résistance du peuple de France du Moyen-Âge au Chemin des Dames, sanglante bataille de 1916…Mais pas mot sur les résistances du peuple de France, des ouvriers, des gens de peu au XXème siècle : pas un mot sur la Résistance face à l’occupant hitlérien et au régime collaborateur de Pétain, pas un mot sur ces dizaines de milliers de jeunes travailleurs ou étudiants qui protestèrent contre la sinistre guerre d’Algérie, dont beaucoup gardent encore des traces horribles dans leur tête et leur corps. C’est vrai, Mme Le Pen donne un fameux coup de chapeau à de Gaulle. Elle oublie très vite que son propre père a soutenu ceux qui voulurent assassiner le Général, quand enfin il faisait la paix en Algérie.

La résistance ! Pour elle, c’est refuser l’aide au développement des pays d’Afrique et d’Asie, en fait seul moyen pour éviter les flux migratoires. C’est à ce titre qu’elle a refusé personnellement de voter au Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais une subvention au Secours Populaire…Les choix de l’extrême droite sont clairs, les silences de Mme Le Pen sont explicites : l’égalité et la fraternité passent pour elle après la liberté.

Peu importe pour elle les différences de richesse, ces patrons qui oublient les îles qu’ils possèdent … Pas un mot en ce 1er mai 2011 sur l’augmentation des salaires, des pensions, des minima vitaux. Le capital, les milliardaires pourront vivre tranquilles avec Mme Le Pen : les profits ne seront ni discutés ni réduits.

Mme le Pen prétend chérir la devise de la République.

Méfions-nous à trop l’embrasser, elle risque de nous étouffer voire de nous étrangler.

Pierre OUTTERYCK

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08