Commerce ... ou RESPECT des PEUPLES ?

S’inscrire à l’infolettre :

Soutien à Jean Claude Willem

Publié le 17 juillet 2009

COMMUNIQUÉ de la Fédération PCF du Nord

Quand la liberté de commerce prend le pas sur le respect du droit des peuples

La Fédération Nord du PCF réaffirme sa solidarité avec Jean-Claude Willem, ancien maire de Seclin, qui avait pris en 2002 la décision de boycotter les jus de fruits israéliens dans les cantines scolaires pour protester contre la politique d’occupation des territoires palestiniens.

Une plainte ayant été déposée, Jean-Claude Willem avait été relaxé une première fois en 2003. Il avait par la suite été condamné à 1000 euros d’amende suite à la demande d’appel du garde des sceaux pour entrave à la liberté de commerce. Hier, la Cour Européenne des Droits de l’Homme a débouté Jean-Claude Willem de son appel.

Nous déplorons cette décision qui pénalise le geste politique fort d’un élu citoyen, qui a voulu dénoncer le déni du droit international que constitue le refus d’un état palestinien souverain, l’occupation et la colonisation par Israël, et la situation d’injustice que vit au quotidien le peuple palestinien. Le droit du commerce peut-il donc être érigé au dessus de toute autre considération ?

Six mois après l’offensive militaire israélienne qui a fait des milliers de morts à Gaza et choqué l’opinion par son atrocité, le silence de la communauté internationale est grave. Aucune sanction n’a été prise à l’égard d’Israël. Plus que jamais, les communistes sont résolus à continuer de prendre part à la nécessaire mobilisation pour une paix juste et durable, et à exiger une voie politique pour voir enfin reconnus les droits nationaux du peuple palestinien.

Lille, le 17 juillet 2009.


COMMUNIQUÉ de la Fédération PCF du Nord

Quand la liberté de commerce prend le pas sur le respect du droit des peuples

La Fédération Nord du PCF réaffirme sa solidarité avec Jean-Claude Willem, ancien maire de Seclin, qui avait pris en 2002 la décision de boycotter les jus de fruits israéliens dans les cantines scolaires pour protester contre la politique d’occupation des territoires palestiniens.

Une plainte ayant été déposée, Jean-Claude Willem avait été relaxé une première fois en 2003. Il avait par la suite été condamné à 1000 euros d’amende suite à la demande d’appel du garde des sceaux pour entrave à la liberté de commerce. Hier, la Cour Européenne des Droits de l’Homme a débouté Jean-Claude Willem de son appel.

Nous déplorons cette décision qui pénalise le geste politique fort d’un élu citoyen, qui a voulu dénoncer le déni du droit international que constitue le refus d’un état palestinien souverain, l’occupation et la colonisation par Israël, et la situation d’injustice que vit au quotidien le peuple palestinien. Le droit du commerce peut-il donc être érigé au dessus de toute autre considération ?

Six mois après l’offensive militaire israélienne qui a fait des milliers de morts à Gaza et choqué l’opinion par son atrocité, le silence de la communauté internationale est grave. Aucune sanction n’a été prise à l’égard d’Israël. Plus que jamais, les communistes sont résolus à continuer de prendre part à la nécessaire mobilisation pour une paix juste et durable, et à exiger une voie politique pour voir enfin reconnus les droits nationaux du peuple palestinien.

Lille, le 17 juillet 2009.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08