Loi travail - Motion de censure de gauche

S’inscrire à l’infolettre :

Bravo aux 5 députés régionaux signataires

Publié le 12 mai 2016

Les communistes saluent le courage des 5 députés de la région signataires de la motion de censure de gauche

Déclaration de Fabien Roussel, secrétaire de la fédération du nord du PCF


Privé de majorité dans le pays comme à l’Assemblée nationale, le gouvernement a donc décidé de couper court à tout débat, de passer en force en imposant une loi que les français ne veulent pas.

Ce rejet d’un texte, nocif pour les droits des travailleurs, inefficace sur le plan économique et social, s’exprime depuis des mois maintenant, par pétitions, par grèves, dans les manifestations, sur les places, dans les sondages.

Il est inacceptable que la voix du peuple ne soit ni entendue, ni respectée, que le travail et les prérogatives de ses représentants au parlement soient muselés.

Les députés communistes et Front de Gauche ont tout fait, au cours du débat parlementaire, pour que la voix, les attentes et les propositions du monde du travail soient entendues.

Face à l’intransigeance et au mépris du gouvernement, ils ont dès mardi lancé un appel à toutes les forces progressistes de gauche, afin qu’une motion de censure soit déposée contre le gouvernement.

5 députés de gauche de la région Hauts de France l’ont signé : Alain Bocquet (PCF), Marc Dolez (FG), Christian Hutin (MRC), Patrice Carvalho (PCF), Jean- Jacques Candelier (PCF) .Je veux, au nom du PCF, saluer leur action, leur courage, le respect qu’ils ont de la parole donnée et des engagements pris.

Il n’aura manqué que deux voix pour que celle-ci puisse être déposée. Mais ce qui se passe témoigne bien de la colère profonde qui couve dans le pays et de la position « intenable » dans laquelle se trouve le gouvernement.

L’objectif des députés communistes reste inchangé : ils ne voteront pas la loi travail et feront tout pour empêcher son adoption. Le gouvernement ayant interdit tout débat, toute possibilité d’amender le texte, ils utiliseront le seul outil parlementaire désormais à disposition, la motion de censure déposée par l’opposition de droite. Ils le font sans aucune illusion sur les intentions et motivations de cette dernière, mais avec la ferme volonté de faire obstacle à une loi que 75% des français rejettent.

La lutte est loin d’être finie. Et la messe n’est pas dite. Rendez-vous dès cet après-midi à Lille.

Lille, le 12/05/2016

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08