INCENDIE DU CAMP DE LA LINIERE

S’inscrire à l’infolettre :

DECLARATION DU PCF DU DUNKERQUOIS

Publié le 12 avril 2017

La nuit dernière, un incendie criminel a ravagé le camp de réfugiés de la Linière à Grande-Synthe. D’après les premiers éléments, le feu aurait pris suite à des heurts entre réfugiés. Nous condamnons cet acte et saluons le travail des forces de l’ordre, policiers, pompiers, qui ont lutté toute la nuit contre les flammes et ont permis d’éviter le pire, aucune victime n’étant à déplorer. Mais au-delà, il faut rappeler que c’est avant tout la surpopulation du camp, accrue par le démantèlement de celui de Calais sans solution à la hauteur des enjeux, qui est à l’origine de cette situation. Sans réelle politique migratoire de l’État, sans conditions d’accueil claires et pérennes pour les réfugiés, les collectivités comme Grande-Synthe restent seules devant le choix d’aider ou de fermer les yeux. Malgré les événements d’hier soir, le camp de la Linière représentait une réponse ambitieuse à une situation critique de la part du maire de la ville. Sur le terrain, nous continuerons à soutenir les actions concrètes dans ce sens, en exigeant notamment la renégociation des accords du Touquet et la définition d’une vraie politique migratoire, comme l’avaient déjà demandé il y a un an les parlementaires communistes en visite à Calais. Dans l’immédiat, il importe de répondre et de relayer les appels à la solidarité, et nous invitons toutes les personnes désireuses de se rendre utiles à contacter les services de la ville de Grande-Synthe.

Déclaration du PCF Dunkerque -Littoral - 11 Avril 2017

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08