S’inscrire à l’infolettre :

Faisons du 1er Mai une grande journée de lutte et de mobilisation !

Publié le 25 avril 2017

Le score réalisé par l’extrême droite dans notre pays et ici dans notre région des Hauts de France est encore une fois élevé avec un score encore une fois en progression par rapport aux dernieres élections.

A la différence de 2002 sa présence au second ne suprend plus personne, C’est une situation extrêmement grave pour la France. Pourtant, pour la première fois depuis des décennies, des millions de citoyen-e-s, qui aspirent à la transformation sociale, ont presque réussi à hisser leur candidat Jean-Luc Mélenchon au second tour.

Le résultat obtenu par Jean-Luc Mélenchon lève un espoir nouveau pour l’avenir, pour réinventer la gauche nouvelle qu’attend notre pays, pour déverrouiller le système politique et la démocratie. C’est un score remarquable et inédit pour un candidat de transformation sociale depuis 1981.

Dans les villes ou le parti communiste est bien implanté comme dans de nombreuses et grandes villes du Nord, il arrive en tête ou en deuxième position. Il est deuxième dans le département du Nord.

L’engagement de notre parti, de son réseau de militants, des élus communistes et républicains dans la campagne de Jean-Luc Mélenchon a permis des rassemblements prometteurs.

Le combat continue pour nous et pour ces millions de jeunes, de femmes et d’hommes qui aspirent à une nouvelle société débarrassée des logiques de rentabilité, à une véritable politique de gauche, de justice et de progrès social tournant le dos à l’austérité, au chômage et à la précarité.

Ce combat, le Parti communiste entend le poursuivre avec toutes les forces politiques, sociales et citoyennes disponibles.

Dans l’immédiat, conscients des immenses batailles qui sont à venir et des responsabilités qui incombent à notre parti, nous appelons le 7 mai, lors du second tour de l’élection présidentielle, à barrer la route de la Présidence de la République à Marine Le Pen, à son clan et à la menace que constitue le Front national pour la démocratie, la République et la paix, en utilisant le seul bulletin de vote qui lui sera malheureusement opposé pour le faire.

Face à un tel second tour de l’élection présidentielle, les élections législatives des 11 et 18 juin prennent désormais une importance cruciale. Les citoyens qui ont porté à un haut niveau l’élan de la transformation sociale avec le vote pour Jean-Luc Mélenchon, doivent maintenant transformer l’essai lors des prochaines élections législatives. L’Assemblée nationale peut devenir un contre-pouvoir à la politique qui sera conduite à la suite du résultat du second tour de l’élection présidentielle le 7 mai prochain.

Fort du résultat obtenu ce dimanche, nous pouvons élire un grand nombre de députés honnêtes, compétents, dèles aux intérêts populaires, comme l’ont été les députés communistes pendant 5 ans, notamment contre les lois Macron ou El Khomri. Des députés qui résisteront à la droite et à l’extrême-droite, qui ne s’allieront pas avec les députés macronistes pour voter des lois anti-sociales. Des députés porteurs de résistance et d’espoir face aux appétits de la nance et contre la haine et les divisions. Les communistes sont déjà pleinement investis dans cette bataille législative que nous savions essentielle depuis le premier jour, à l’égal de l’élection présidentielle.

Nous appelons au rassemblement pour faire élire un maximum de députés qui demain porteront un désir profond de changement vers plus d’honnêteté en politique, de justice sociale, de solidarité, de démocratie réelle, de paix et de respect de l’environnement.

Faisons du 1er mai, une grande journée de lutte et de mobilisation sociale contre l’extreme droite, pour la paix, la démocratie et le progrès social.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08