Malo 2017

S’inscrire à l’infolettre :

Discours de Fabien Roussel

Publié le 25 août 2017

C’est un grand plaisir de nous retrouver aujourd’hui à Dunkerque, au Kursaal et sur cette belle plage de Malo, pour notre traditionnelle journée en faveur du droit aux vacances.

Avant de commencer mon propos, j’aimerai tout d’abord, avec vous, avoir une pensée pour les familles des victimes du dernier attentat en Espagne, une pensée pour tous les Espagnols encore sous le choc une semaine après ! 34 nationalités touchées, plus d’une centaine de blessés et 15 morts, de nombreux jeunes, des enfants, des familles. L’horreur !

Oui les français sont solidaires, d’autant plus solidaire que depuis 2015, notre pays a été frappé 29 fois par des actes terroristes ! 29 fois, c’est plus d’un acte par mois depuis 2 ans ! Cette situation ne peut pas, ne doit pas durer ! Ne nous habituons pas à cela. Nous ne voulons pas vivre dans la peur permanente d’une menace qui frappe essentiellement des jeunes, des familles, des civils que l’on soit en France, en Europe ou dans les pays musulmans où les victimes se comptent par milliers ! Ces atrocités doivent cesser. Tout le monde le dit. Mais il faut maintenant y mettre les moyens, et vite ! La Paix doit être la priorité des priorités !

Tout doit être mis en œuvre, en Europe, dans le monde, dans l’union la plus large, pour couper les vivres et tous les réseaux, d’armes et de communications à ces monstres. Face à la haine et le rejet de l’autre, tout doit être fait pour faire gagner les idéaux de paix, de fraternité, de solidarité. La solidarité, c’est ici aussi que nous la faisons vivre aujourd’hui, pour dire, à l’occasion de notre rentrée politique, notre farouche volonté de vouloir vivre dans une France plus juste, plus humaine, plus solidaire !

Et nous voilà réunis aujourd’hui, à plus de 4 000, venus dans 60 bus ou en covoiturage.

Bienvenue à tous ! Cette journée est pour vous ! Profitez-en !

Permettez-moi, en votre nom, de remercier également tous les militants et les élus communistes qui organisent et finance cette belle initiative. Remercier les camarades de Dunkerque qui se mobilisent depuis des semaines pour préparer cette journée et remercier également la municipalité de Dunkerque, Patrice VERGRIET. Remercier de leur présence mes amis et camarades du Pas de Calais, comme Hervé Poly, secrétaire fédéral, qui, eux aussi, vont tenir dans quelques jours leur journée de solidarité.

Vous savez, on nous demande parfois : « Mais pourquoi faîtes-vous cela ? Est-ce vraiment votre rôle de parti politique ? »

La réponse est très simple : C’est bien parce que nous sommes un parti politique, des militants politiques, des élus engagés et proches de nos concitoyens que nous faisons cela. Parce que nous n’acceptons pas, 81 ans après le Front populaire et la conquête des congés payés, que près d’un nordiste sur deux soit encore privé de vacances. Avec ces journées à la mer comme ici ou la semaine prochaine à Dieppe, / ou en organisant des ventes de fruits et légumes, à prix coûtant, comme la semaine dernière en Ile de France / les communistes sont fiers de faire vivre cette grande idée : L’Humain d’abord !

L’humain d’abord, c’est un engagement concret, ce sont des paroles et des actes, c’est vouloir vivre dans un monde plus juste, plus fraternel, sans haine, à l’opposé de ce monde froid, dominé par un système économique qui broie les hommes et les oppose entre eux. Jamais la finance n’a, à ce point, dominé le monde, dominé l’économie, méprisant les démocraties et ravageant les ressources naturelles de notre planète. Parmi les fortunes les plus riches de la planète dont a parlé Eric BOCQUET, vous trouverez les géants du numérique, les AMAZONE, FACEBOOK, RBnB, APPLE avec des fortunes allant jusqu’à 76 milliards de dollars pour l’ancien PDG de Microsoft, Bill Gates ! Ces grosses multinationales réussissent à créer de la richesse de manière vertigineuse, sans la redistribuer, sans payer les impôts qui vont avec. Et en plus, ils modifient complétement les modes de consommation pour les mettre à leur service, pour contrôler nos vies, et nos modes de pensées. Ces nouvelles technologies ne sont pas mises au service de l’humanité, au service d’une vie meilleur. Elles sont mises au service d’une minorité qui accumule aujourd’hui des richesses comme jamais cela ne s’était produit dans l’histoire et qui rêvent, tout simplement, de remplacer les Etats, de remplacer les démocraties ! Et nous vivons la même chose en France : J’ai pris l’habitude de profiter de cette journée à Malo, pour donner des nouvelles de la santé des grandes familles qui dirigent, notre économie. Rassurez-vous, pour elles, tout va bien, le check-up est positif. Selon le magazine Challenges, je cite : « Les 500 plus grandes fortunes professionnelles ont augmenté ces 20 dernières années 4 fois plus vite que le PIB ! » Entre 1996 et 2016 la fortune de ces 500 familles est passée de 80 milliards d’euros à 570 milliards ! C’est plus que le seul budget de la France qui flirte avec les 400 milliards ! C’est colossal ! Plus ils en ont, plus ils en veulent. Optimisation et évasion fiscales n’ont aucun secret pour eux qui font tout pour échapper à l’impôt et à la solidarité nationale. Cela coûte chaque année entre 60 et 80 milliards d’euros à notre pays comme le dénoncent Eric et Alain BOCQUET dans leur tournée dans toute la France. Et c’est à eux que le gouvernement prévoit de faire de nouveaux cadeaux en supprimant l’ISF : c’est quand même un cadeau de 3 milliards d’euros !

Mais c’est à nous qu’il baisse les APL de 5 euros ! C’est aux fonctionnaires, qu’ils gèlent le point d’indice, c’est aux retraités gagnant plus de 1200 euros qu’il augmente la CSG ! C’est nous qui souffrirons le plus de la baisse des budgets pour le logement, l’éducation, la santé, la sécurité ou les collectivités ! Ce gouvernement, en plus, vous ment en vous expliquant qu’il va augmenter le pouvoir d’achat des français en supprimant la taxe d’habitation et les cotisations maladies et chômages : car ce qu’il donne d’un côté, il va le reprendre de l’autre ! Et il commence déjà maintenant car la hausse de la CSG s’appliquera dés le 1er janvier, en totalité, alors que la suppression des cotisations sociales ne s’appliquera qu’à moitié à la même date, le reste arrivant en octobre prochain ! Vous pouvez compter sur nous pour dénoncer cet enfumage mais surtout pour exiger le maintien du financement de notre système de protection sociale, système solidaire mis en place par Ambroise CROIZAT en 46 et qui a montré toute son efficacité depuis, malgré les attaques subies ces dernières années. C’est pourquoi, pour cette rentrée politique, nous voulons dire à ce gouvernement et au nouveau président de la République : arrêtez ! ce n’est pas à nous de payer, on a assez donné, c’est à eux maintenant ! Et en plus, on veut vivre dignement ! On veut le beurre et l’argent du beurre ! Dans notre région des Hauts de France, la situation devient intenable ! 1 million de personne vivent désormais sous le seuil de pauvreté ! C’est pourtant chez nous que l’on trouve les plus grandes fortunes que sont les Mulliez, Roquette, Coisne et Lambert, Lesaffre ou encore DASSAULT, dans l’Oise ! Le scandale dans notre région, c’est quand l’extrême pauvreté côtoie les plus grandes richesses : cela ne peut plus durer !

Dans cette région, qui est aussi celle du Président de la République et celle du Ministre des comptes publics, nous demandons un plan ambitieux pour les habitants des Hauts de France, comme cela a été fait en Guyane, car notre région qui a tant donné, qui a tant souffert, qui a tant de richesses, qui a tant de dignité, mérite d’être respecté ! C’est tout le sens du combat que nous allons mener dans les prochaines semaines avec celles et ceux qui partagent ce constat et cette ambition, avec les parlementaires qui le souhaiteront, avec tous ces élus, notamment dans le bassin minier, qui n’en peuvent plus d’exiger des moyens sans jamais être entendus ! N’acceptons plus d’être la région la plus maltraitée de France et allons le dire, à Paris, au Président de la République, tous ensemble, au printemps prochain. C’est aussi sa région, il devrait donc s’en préoccuper ! Pour mener ce combat, nous nous adresserons à tout le monde, au-delà des étiquettes et des opinions de chacun. Nous appellerons au rassemblement le plus large pour que ce mouvement grandisse et que notre voix porte le plus haut possible. Cette question sera bien sûr au cœur des élections sénatoriales du 24 septembre prochain.

Voilà l’occasion de contrebalancer l’ultra majorité détenue par les députés En Marche à l’Assemblée nationale ! Voilà aussi l’occasion de dénoncer la nouvelle cure d’austérité de 13 milliards d’euros prévu par ce gouvernement sur le dos des collectivités et qui fera beaucoup de mal à nos communes, surtout dans la ruralité ! Dans ce contexte, l’élection d’un grand nombre de sénateurs communistes dans notre région, et ici dans le Nord Pas de Calais avec Dominique Watrin, Eric Bocquet, qui conduiront les listes, est déterminante ! Cela comptera aussi pour empêcher la casse du Code du travail que le gouvernement entend réaliser sans débat au Parlement !

Soyons nombreux, très nombreux, le 12 septembre prochain, à l’appel des syndicats, pour mettre en échec ce projet qui va affaiblir nos entreprises, faciliter les licenciements et faire disparaitre progressivement le CDI et les accords de branche. C’est un recul sans précédent dans l’histoire du code du travail. Dans notre région industrielle, qui subit les logiques des grands groupes et des multinationales, nous avons besoin de protections et d’un vrai code du travail car sinon, ici, les dégâts seront encore plus forts !

C’est pourquoi, nous invitons les salariés et la jeunesse à se mobiliser pour défendre nos emplois, nos salaires et des conditions de travail dignes du 21ème siècle ! Dans ce contexte la fête de l’Humanité les 15, 16 et 17 Septembre va prendre une tonalité toute particulière. Ce sera le grand rendez-vous des convergences progressistes, celui des luttes, des débats mais aussi de la culture. Vous le voyez, cette rentrée, à l’image de cette journée, sera chaude, mais surtout pleine d’espoir, pleine de vie, pleine de combats pour la Paix, pour la justice, pour défendre notre région et ses habitants et pour faire vivre, ici dans les Hauts de France comme dans notre pays, les valeurs de notre République, Liberté, Egalité, Fraternité !

Je vous remercie !

Fabien Roussel, secrétaire fédéral et député du Nord

Quelques photos :

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08