Journée internationale des droits des femmes

S’inscrire à l’infolettre :

Pour l’égalité au travail et dans la vie !

Publié le 8 mars 2016

Les femmes sont les premières concernées par la croissance du chômage et du sous emploi.Elles sont les premières touchées par l’emploi précaire et par le temps partiel subi. Dans certains secteurs,fortement féminisés (le nettoyage, la restauration, la grande distribution,l’aide à la personne ...) les embauches se font seulement à temps partiel. Or cette croissance organisée du sous emploi est occultée par les statistiques officielles du chômage alors qu’il est plus présent que jamais. C’est l’une des raisons essentielles de la féminisation de la pauvreté.

Aujourd’hui, 80 % des emplois à temps partiel sont occupés par des femmes. Au-delà du salaire partiel, les répercutions sont de nature à impacter l’ensemble d’une carrière professionnelle : moins de formation, moins d’avancement, moins de retraite mais aussi,moins de moyens pour se défendre.

De la réforme des retraites, à l’Accord national interprofessionnel (ANI) sur la sécurisation des parcours professionnels, en passant par la loi Macron, les inégalités femmes/hommes se creusent. L’institutionnalisation du temps partiel, de la flexibilité avec le travail du dimanche, instaure de nouvelles formes d’exploitation pour les femmes.

La remise en cause des services publics du fait des restrictions budgétaires touche en premier lieu, les femmes en tant qu’usagers aussi bien qu’en tant que salariées.

De plus le projet de loi dit « El Khomri » portant réforme du Code du Travail contient des mesures qui vont encore accentuer la précarité des femmes. La dérégulation du temps de travail, la remise à plat de la négo- ciation collective, la dévalorisation du rôle des juges des prud’hommes ... autant de protections qui sautent. Le travail précaire et mal rémunéré va devenir la norme. Tout le pouvoir est laissé aux patrons. Pour toutes ces raisons nous demandons le retrait du projet de loi dit « El Khomri ».

Les femmes sont au cœur de la double exploitation de classe et de sexe. Leur combat contre la domination du patriarcat est fortement lié au combat contre l’austérité. Se battre pour l’égalité est indissociable du combat pour l’égalité.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08