S’inscrire à l’infolettre :

Premier tour élections municipales - réaction

Publié le 16 mars 2020

Le premier tour des élections s’est déroulé dans un contexte particulier. La crise sanitaire que nous vivons a généré un taux élevé d’abstention. Le climat social, la crise sanitaire et le rejet de la politique ont sans doute favorisés les maires sortants. Ils ont constitué dans cette période des repères.

L’abstention au niveau national s’élève à 55,25 % en 2020 contre 36,5% en 2014.
Au niveau national sont notamment remportées au premier tour des villes comme Montreuil-sous-Bois, Stains, Fontenay-sous-Bois, Bonneuil, Nanterre, Gennevilliers, Martigues, Vierzon, Dieppe, Tarnos, Avion etc.

Au Havre, le Premier ministre subit la sanction de la politique de casse sociale et de régression démocratique de son gouvernement. Il perd 8 points sur son résultat de 2014, Jean-Paul Lecocq obtenant face à lui le score de 35 %.

Notre fédération salue les victoires au premier tour de 21 communes à direction communiste (ou apparentés) ce qui signifie une confiance renouvelée envers nos maires sortants et le lien qu’ils ont pu tisser avec leurs populations depuis 2014 (voire au-delà).

Les communes gagnées au premier tour sont : Anhiers, Aulnoye Aymeries, Avesnes les Aubert, Bachant, Boussois, Bruille lez Marchiennes, Flines lez Raches, Guesnain, Hordain, Leval, Lewarde, Lieu Saint Amand, Louvroil, Neuville sur Escaut, Onnaing, Prouvy, Raismes, Roeulx, Saint-Amand-les-Eaux, Thiant, Trith Saint Léger.

L’avenir du communisme municipal doit s’envisager à travers l’écriture de projets de territoire porteurs d’espérance pour l’ensemble des habitants. Ils serviront de base à un socle d’actions et de projets à défendre au sein des intercommunalités qui prennent de plus en plus de place dans la vie locale.

Les rassemblements ont été synonyme de victoire et de progression au premier tour. Loin d’être des reniements et des additions d’étiquettes, la construction de listes humaines et représentatives des forces progressistes et constructives a payé. Il faut souligner également un effondrement du vote rassemblement national qui démontre que nous résistons à travers nos élu.es et que les municipales sont une élection particulière, en témoigne les mauvais scores du RN enregistrés à Denain, Maubeuge, à Fresnes-sur Escaut ou encore Bruay-sur-Escaut. L’élection municipale reste très incarnée et éloignée des enjeux nationaux.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08