Où diable se cache l’argent dans la région ?

S’inscrire à l’infolettre :

Réponse à Bruno Bonduelle

Publié le 24 février 2016

Bruno BONDUELLE a réagi dans un mensuel économique de la région sur l’étude de l’ONG OXFAM qui a annoncé, lors du dernier forum de DAVOS, que 1% des plus riches de la planète détenait autant de richesse que les 99% restants.

Il précise sa pensée en expliquant que cette situation existerait « en Amérique peut-être, mais pas en Europe et a fortiori pas en France laminée par les impôts et encore moins en Nord Picardie ». Et d’interroger « Où diable se cache l’argent dans cette région ? », en excluant bien sûr de parler des fortunes professionnelles dont la revue Challenges fait le classement tous les ans.

C’est pourtant à partir de cette enquête que j’ai écrit, il y a tout juste un an, le 20 février 2015, aux 12 familles les plus riches de la région, dont Monsieur BONDUELLE.

Cette liste, non exhaustive, a permis de montrer que ces 12 familles totalisent à elles seules un patrimoine de 30,9 milliards d’euros. C’est presque 10 fois le budget du Conseil régional Nord Pas de Calais Picardie.

30,9 milliards d’euros est un chiffre important comparé à ceux de l’INSEE, publiés en début d’année 2016 sur la pauvreté dans cette nouvelle région : la moitié des 5 858 000 habitants vit avec moins de 18 100 euros par an. Et parmi eux, 1 062 000 vit sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 990 euros par mois. Personne à jour n’a réussi à calculer le patrimoine total de ces habitants de notre région, mais je mettrai ma main à couper qu’il est inférieur à celui des 12 familles les plus riches. Nous serions ainsi dans des proportions bien supérieures à celles de l’ONG OXFAM !

D’autant que ces riches familles, qui sont également des industriels réputés, bénéficient depuis 2 ans de nouvelles dispositions fiscales qui leur permet de payer beaucoup moins d’impôts, notamment via le CICE. Cette mesure nouvelle, d’un montant record de 40 milliards d’euros sur la totalité du mandat, s’ajoute à toutes les formes d’optimisation fiscale largement utilisée par ces grands groupes. N’en déplaise à Monsieur BONDUELLE, mais la fiscalité en France pèse beaucoup plus sur les ménages modestes que sur les plus riches. L’évasion fiscale est même devenue un sport national qui coute à la France 60 à 80 milliards d’euros par an !

Il n’empêche que c’est dans un tout autre esprit que je me suis permis d’écrire à Monsieur BONDUELLE ainsi qu’aux 11 autres familles régionales le 20 février 2015. Je me suis adressé à eux pour souligner leur réussite mais aussi pour leur proposer de participer, à leur manière, au redressement économique de la région. Nous pourrions par exemple constituer un fonds régional pour soutenir nos PME, l’industrie, développer nos atouts et donc la création d’emplois. A défaut d’une politique audacieuse de la France, notre grande région pourrait se donner les moyens d’innover dans ce domaine, avec l’aide de ses industriels qui ont réussi.

Seul Monsieur MULLIEZ a bien voulu répondre à mon courrier et a accepté que nous en parlions. Cet échange fut très riche, c’est le cas de le dire. Monsieur MULLIEZ s’est même exprimé publiquement pour confirmer cette rencontre en précisant que son groupe a effectivement reçu 165 millions d’euros de CICE de la part de l’État !

Monsieur BONDUELLE ne m’a pas répondu mais je reste bien sûr disponible pour en débattre avec lui !

Fabien Roussel

Secrétaire départemental du PCF Nord

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08