Farce ou tragédie ?

S’inscrire à l’infolettre :

Sarkozy n’a pas changé

Publié le 22 septembre 2014

Hier soir, le représentant de la droite, Nicolas Sarkozy a lancé son opération rachat auprès des Français, avec 30 min d’interview durant lesquelles il a rappelé quelques-uns de ses « faits de guerre » du temps où il était Président de la République.


Hier soir, le représentant de la droite, Nicolas Sarkozy a lancé son opération rachat auprès des Français, avec 30 min d’interview durant lesquelles il a rappelé quelques-uns de ses « faits de guerre » du temps où il était Président de la République.

Comme le sauvetage des banques en 2008, en omettant d’en rappeler son coût pour le peuple :120 milliards d’euros !

L’ex Président des Riches s’est aussi résolument placé du côté des ouvriers sans mentionner les Conti. ceux de Florange, ou bien encore toutes celles et ceux qui ont pu mesurer , très concrètement, par leur licenciement par exemple, les bienfaits de sa politique.

Puis il en a appelé au référendum, pour mettre« le choix des français au cœur des décisions " » : En oubliant de dire qu’en 2007,tout jeune président qu’il était il n’avait pas hésité à s’assoir sur le « NON » français au traité européen ! Les électeurs du Nord Pas de Calais, qui ont voté à presque 70% contre ce traité si néfaste pour notre pays s’en souviennent encore !

Marx disait : « L’histoire se répète toujours deux fois, la première comme une tragédie, la seconde comme une farce. »

Fabien Roussel

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08