Plan emploi du gouvernement

S’inscrire à l’infolettre :

Un emplâtre sur une jambe de bois !

Publié le 19 janvier 2016

Suite au nouveau plan emploi présenté lundi 18 Janvier par le Président de la République, réaction et déclaration de Fabien Roussel, secrétaire départemental du PCF.


Le Président de la République a annoncé de nouvelles mesures de lutte contre le chômage. En réalité, rien de vraiment neuf sur le front de l’emploi puisqu’il s’agit d’amplifier les décisions gouvernementales qui ont, hélas, que trop montré leur inefficacité. Pourquoi les poursuivre ?

Aides publiques supplémentaires aux entreprises toujours sans contrepartie, maintien du CICE, du CIR, droit à licencier plus facile, réforme des prud’hommes… Dans notre région, et pour ne citer que cet exemple, le groupe AUCHAN, détenu par la famille MULLIEZ, qui déjà reçu 165 millions d’euros au titre du CICE, va encore pouvoir bénéficier des largesses de l’Etat ! Idem pour les banques ou les grandes multinationales cotées au CAC 40 qui en ont profité pour distribuer 39,5 milliards d’euros de bénéfices à leurs actionnaires au 1er semestre 2015.
Les plus riches continuent de s’enrichir ! Pas étonnant que l’ONG OXFAM nous annonce également que les 1% les plus riches de la planète détiennent désormais plus de richesses que les 99% restant.

Pendant ce temps, nos PME manquent de travail ou sont mises en concurrence avec des pays à bas coûts par ces mêmes multinationales. Et nos collectivités subissent une nouvelle ponction sur leur dotation (11 milliards encore cette année), diminuant leurs investissements, ce qui a eu pour conséquence la perte de 3100 emplois dans le secteur des TP et du bâtiment dans la région.

Les mesures annoncées par le Président de la République, c’est de l’emplâtre sur une jambe de bois ! Elles ne vont pas empêcher la sauvegarde dans notre région Nord Pas de Calais Picardie des milliers d’emplois menacés (Vallourec, Pentair, COLAS, Arjowiggins, Stora-Enzo, My Ferry Link…).
Ce sont pourtant des cas concrets qui devraient inviter le gouvernement et le nouveau conseil régional à afficher des résultats !

Passons aux actes !

C’est dans cet esprit que j’ai écrit la semaine dernière au Président du MEDEF Nord Pas de Calais, afin d’interpeller les grandes multinationales et les donneurs d’ordre de l’industrie dans notre région. Il est temps de les mettre aussi face à leur responsabilité, eu égard aux millions d’euros d’aides publiques que leur verse l’État. Je suis aussi intervenu dans le même sens auprès de Xavier Bertrand, Président de région : devant l’urgence de la situation dans notre région, ne devrions-nous pas élever le niveau de mobilisation de tous pour se faire entendre de l’État et des grands groupes avec un double défi : pas de fermetures d’entreprises dans la région et une politique industrielle créatrice de richesses, de vrais emplois, avec de vrais salaires, car c’est possible ! Mettons vite autour de la table les donneurs d’ordre, l’État, les banques, la BPI, les parlementaires, les représentants des salariés et trouvons ensemble les moyens d’inverser, réellement, la courbe du chômage.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08