Accueil   >   Actualité   >   Infos temporaires

Dans l’Humanité du 9 janvier

S’inscrire à l’infolettre :

35 heures, la réplique de vingt personnalités

Publié le 12 janvier 2008

« Oui ». La brièveté même de la réponse faite aux journalistes, mardi, par Nicolas Sarkozy, a souligné la violence de l’attaque. Oui, il entend, en 2008, donner le coup de grâce aux 35 heures. Devant le tollé suscité par l’annonce, conseillers et ministres ont aussitôt tenté d’en atténuer la portée, jurant qu’il n’était pas question de « supprimer » toute législation en matière de temps de travail, mais de permettre d’y « déroger ». Il faudrait cependant une bonne dose de naïveté pour ne pas déceler le véritable objectif poursuivi par le patron de l’Élysée. Non, il ne veut pas tuer les 35 heures pour faire renaître, par exemple, les 39 ou les 40 heures. Mais bien démanteler la première, historiquement, et l’une des plus fondamentales des protections conquises par les salariés contre la boulimie d’exploitation du patronat : la durée légale du travail. Ouvrir la voie à l’extension infinie des horaires, au gré des employeurs, ce serait d’une pierre faire, au moins, deux coups : en l’absence de limite légale, plus d’heures sup à payer au tarif ad hoc, plus de RTT à racheter… Bref, la valeur concrète, financière, du travail et avec elle le pouvoir d’achat tomberaient un peu plus bas.

Télécharger, Lire la suite du dossier :Word

Word - 54 ko

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08