Accueil   >   Actualité   >   Infos temporaires
S’inscrire à l’infolettre :

Manif du 16 mars 2013 contre les expulsions

Publié le 17 mars 2013

Pour voir les photos, cliquez ICI

Communiqué de presse - Lille, le 14 mars 2013

Contre les expulsions, pour le droit au logement pour tous

« Avec le 15 mars, les expulsions locatives reviennent à l’ordre du jour. Le report de cette date fatidique ne remet pas en cause cette pratique inhumaine au caractère archaïque, synonyme d’angoisse pour de trop nombreuses familles. La majeure partie des difficultés rencontrées par les familles pour faire face au prix du loyer et des charges est liée à la situation sociale catastrophique qui perdure et s’amplifie dans notre département.

Le taux de pauvreté y est de 17%, près de cinq points au-dessus de la moyenne nationale. Le revenu médian dans le Nord s’élève 16 770€ contre 18 750 € pour la moyenne métropolitaine. Le taux de chômage reste toujours nettement supérieur : 13,4% de demandeurs d’emplois contre 9,9% en France pour le troisième trimestre 2012.

Comment pouvoir acquitter un loyer et des charges supérieurs à plus de 500€ quand le Smic net n’est que de 1121€ par mois ? L’équation reste insoluble. Les besoins en logements ont fait exploser les coûts à la location : 90 000 demandes de logement social sont en instance dans les tiroirs des bailleurs. L’absence d’une politique nationale à hauteur des besoins durant la décennie précédente a accentué la pénurie de logements et développé la spéculation. Pourtant, la construction de logements reste faible avec 3,4 logements construits pour 1 000 habitants contre une moyenne nationale de 5,8.

Les familles fragilisées ne doivent être exclues du droit au logement pour tous qui reste un droit constitutionnel.

C’est pourquoi, à l’approche des débats parlementaires autour de l’adoption de la prochaine loi sur le logement, je demande un moratoire sur les expulsions locatives en attendant que soit intégré dans le texte un article précisant que « les personnes éprouvant des difficultés particulières au regard de leur patrimoine, de l’insuffisance de leurs ressources ou de leurs conditions d’existence ne peuvent faire l’objet d’une procédure d’expulsion ».

Charles BEAUCHAMP - Conseiller général du Canton d’Alleux - Vice Président du Conseil Général En charge du Logement et de l’Habitat

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08