Accueil   >   Actualité   >   Initiatives
S’inscrire à l’infolettre :

J’aime mon école

Publié le 14 avril 2006

n’y touchez pas ! de nombreuses actions se déroulent à la veille des vacances scolaires.


La manifestation à Hellemmes, samedi 8 avril

“ J’aime mon école, n’y touchez pas ! ”

À la veille des vacances, des parents, élèves et enseignants restaient mobilisés contre les fermetures de classes et suppressions de postes

“ Non à la fermeture de classe Jean-Jaurès ”, “ J’aime mon école, n’y touchez pas ”... Accompagnés de leurs enfants, les parents d’élèves de l’école Jean-Jaurès à Hellemmes, avec ceux de la maternelle voisine Roger-Salengro, ont poursuivi leur action contre la fermeture d’une classe en manifestant jusque la mairie, samedi 8 avril, où ils ont reçu le soutien du premier magistrat, Gilles Pargneaux, au nom des élus PS et PCF. Les parents contestent les calculs de l’Inspection académique pour laquelle prévoit 374 élèves à la rentrée prochaine, quand le directeur en prévoit 402. La fermeture serait d’autant plus pénalisante que les enfants en maternelle sont nombreux et que nous aurons besoin de cette classe, souligne la présidente de l’APE, Mme Bartholomeus. Éric Chopin, vice-président, rappelle que déjà la bibliothèque et l’éducation physique et sportive ne sont plus accessibles pour tous les élèves après le départ des cinq aides éducateurs. Une autre manif contre les suppressions de classes et de postes dans les établissements scolaires du quartier voisin de Lille-Fives, le 11 avril, à l’appel du “ Collectif des parents, enseignants, lycéens de Fives ”, devant le collège Boris Vian.

Dans l’enseignement agricole, une soixantaine d’enseignants, personnels et parents d’élèves de lycées de la région (Douai, Lomme, Arras...) ont interpellé mardi au lycée agricole Wagnonville à Douai le directeur régional de l’Agriculture, Alain Verned. Ils ont dénoncé les conditions de plus en plus difficile d’exercice de leurs missions de services public (classes fermées ou surchargées, réductions budgétaires).

À Rousies, en Avesnois, les parents d’élèves, soutenus par le maire, Pierre Roche, se mobilisent également contre la fermeture d’une classe à l’école Pasteur. L’Inspection académique prévoit 172 élèves et veut réduire le nombre de classes à 7 au lieu de 8. Une pétition a recueilli 150 signatures.

À Vieux-Condé enfin, c’est pour des questions de sécurité que les parents d’élèves de l’école primaire du quartier de la Solitude ont bloqué celle-ci lundi toute la matinée. L’école a en effet subi des actes de vandalisme (carreaux cassés, bouteilles vides, mégots de joints) qui inquiètent les parents. Le maire, Serge Van der Hoeven, a reçu une délégation et s’est engagé à faire effectuer des travaux durant les vacances de Pâques. Une manifestation est prévue dans le quartier ce vendredi 14 avril.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08