Accueil   >   Actualité   >   Initiatives

A Lille et Armentières

S’inscrire à l’infolettre :

PCF vs MEDEF

Publié le 8 décembre 2014

Le PCF a multiplié les initiatives pour contrer la semaine d’actions du Medef censée dénoncer la souffrance du patronat. Retour sur deux temps forts àLille et Armentières.


Plusieurs dizaines de personnes étaient réunies ce vendredi àLille devant la Chambre de Commerce et d’ Industrie pour dénoncer la provocante campagne du MEDEF.
Dans son allocution, Fabien Roussel ,secrétaire de la fédération du nord du PCF àtenu àrépondre aux principales demandes du syndicat patronal.

« Le MEDEF demande la fin de l’ISF (impôt sur les grosses fortunes) : dans le Nord-Pas de Calais,les 7 familles les plus riches détiennent un patrimoine de 48,54 milliards d’euros : nous demandons qu’ils apportent au contraire leur contribution àl’effort de redressement de notre pays.

Le MEDEF demande la fin du CDI : aujourd’hui, 84% des contrats sont réalisés en CDD. Le problème, ce n’est pas les CDI, c’est la faiblesse des carnets de commande des entreprises et la rapacité des actionnaires.

Le MEDEF fait la chasse àla fraude et au chômeur : C’est le chômage qu’il faut chasser, pas les chômeurs ! Et la fraude, parlons en : la fraude fiscale s’élève à50 milliards d’euros, l’évasion fiscale s’élève à80 milliards d’euros ! Voilàl’argent qui manque dans les caisses de l’État pour relancer la consommation . Nous proposons de mettre en place les 61 propositions du rapport du sénat contre l’évasion fiscale, adoptée àl’unanimité par toutes les forces politiques.

Enfin, nous demandons une réforme fiscale. Est il juste que les multinationales payent de 10 à12% d’impôts quand les PME et les commerçants en paient 33% ? Pourquoi une telle différence quand ces mêmes multinationales ont versés 43 milliards d’euros de dividendes en 2013 ?. C’est pourquoi nous demandons la création d’un observatoire sur l’utilisation des fonds du CICE versés àtoutes les entreprises, sans exception et sans contrepartie. Et que nous nous prononçons en faveur d’une fiscalité différenciée des entreprises qui encourage et favorise celles qui investissent, créaient des emplois, portent des projets utiles et socialement performants et pénalisant fortement celles qui privilégient les activités spéculatives, la finance.

Dans l’ Armentièrois, c’est aux portes de l’entreprise Beck Crespel dont la dirigeante avait été choisie pour dialoguer avec François Hollande sur TF1, que les militants et élus communistes se sont rendus pour une distribution de tracts.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08