Accueil   >   Actualité   >   Newsletter   >   La Voix Militante N° 08
S’inscrire à l’infolettre :

10 jours !

Publié le 7 avril 2012

Nous le constatons tous, il y a une réelle dynamique pour le Front de Gauche. Jean-Luc Mélenchon est crédité de 13 à 15 % d’intentions de vote selon les sondages.

Il y a eu :

- 120 000 personnes le 18 mars à la Bastille,

  • 23 000 au Meeting de Lille le 27 mars,
  • 70 000 à Toulouse !

Ce sont de réels signes d’encouragement. Personne ne s’y attendait et cela marque un véritable tournant dans la campagne.

Pour autant, il nous faut rester vigilant. Le score du Front National sera, dans la Région, plus élevé qu’ailleurs. Il y a également l’abstention qui serait nationalement à plus de 30 %, une abstention qui ne cesse malheureusement de progresser à mesure que l’on avance dans la campagne.

Ce sont dans les milieux populaires, c’est-à-dire ceux pour lesquels les raisons de voter Front de Gauche sont les plus évidentes, que l’abstention sera la plus prégnante, montant à parfois jusqu’à un électeur sur deux qui n’ira pas voter. Rien n’est acquis, et c’est pourquoi, il faut continuer à être mobilisé en discutant et en échangeant de manière à transformer les intentions de vote en votes réels et ce, jusqu’au 22 avril prochain.

La montée du Front de Gauche relance l’espoir, transformons cet espoir en réalité. Faisons tous ensemble que la réalité du 1er tour dépasse de très loin nos espérances.


Nous le constatons tous, il y a une réelle dynamique pour le Front de Gauche. Jean-Luc Mélenchon est crédité de 13 à 15 % d’intentions de vote selon les sondages.

Il y a eu :

- 120 000 personnes le 18 mars à la Bastille,

  • 23 000 au Meeting de Lille le 27 mars,
  • 70 000 à Toulouse !

Ce sont de réels signes d’encouragement. Personne ne s’y attendait et cela marque un véritable tournant dans la campagne.

Pour autant, il nous faut rester vigilant. Le score du Front National sera, dans la Région, plus élevé qu’ailleurs. Il y a également l’abstention qui serait nationalement à plus de 30 %, une abstention qui ne cesse malheureusement de progresser à mesure que l’on avance dans la campagne.

Ce sont dans les milieux populaires, c’est-à-dire ceux pour lesquels les raisons de voter Front de Gauche sont les plus évidentes, que l’abstention sera la plus prégnante, montant à parfois jusqu’à un électeur sur deux qui n’ira pas voter. Rien n’est acquis, et c’est pourquoi, il faut continuer à être mobilisé en discutant et en échangeant de manière à transformer les intentions de vote en votes réels et ce, jusqu’au 22 avril prochain.

La montée du Front de Gauche relance l’espoir, transformons cet espoir en réalité. Faisons tous ensemble que la réalité du 1er tour dépasse de très loin nos espérances.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08