Accueil   >   Actualité   >   Newsletter   >   La Voix Militante N° 11
S’inscrire à l’infolettre :

Les factures

Publié le 20 mai 2012

QUAND LES FACTURES FLAMBENT …

Que ce soit pour l’eau, le gaz, l’électricité, la crainte est grande de voir les factures arrivées.

En effet, les coûts sont de plus en plus élevés et touchent de plus en plus durement les familles modestes.

Selon l’INSEE, 40 % des ménages se restreignent pour faire baisser la facture énergétique de peur de ne plus pouvoir se chauffer et s’éclairer, parmi eux plus de la moitié ont plus de 65 ans.

Le médiateur national de l’énergie, Denis MERVILLE, l’a dit, sous l’effet de la crise et de la hausse du prix du gaz et de l’électricité, la précarité énergétique touche de plus en plus de ménages en France.

Ces deux dernières années, le gaz a augmenté de 25 % et l’électricité de 8 % portant 3,8 millions de ménages en situation de précarité énergétique.

Rappelons qu’en 2005, EDF et GDF ont ouvert leur capital afin de répondre au sacro-saint principe de la concurrence libre et non faussée et que cela devait notamment permettre la baisse des prix.

Le Parti Communiste Français y était pleinement opposé et aujourd’hui les chiffres lui donnent raison.

N’oublions pas le prix du mètre cube d’eau qui lui aussi ne cesse d’augmenter avec des factures très inégales d’un territoire à un autre.

Face à tout cela, le Front de Gauche fait des propositions fortes.

Le Front de Gauche réaffirme notamment l’exigence de maîtrise publique, sociale et démocratique du secteur de l’énergie, seule garante de la transparence, de l’indépendance, de l’expertise, de la qualité des installations et des exploitations. Il propose la création d’un pôle 100 % public de l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total renationalisé.

Le Front de Gauche propose encore l’abrogation de la loi NOME, c’est-à-dire la loi sur la nouvelle organisation du marché de l’électricité où les opérateurs augmentent leurs marges sur les usagers.

Le Front de Gauche propose encore le lancement d’un réseau de géothermie profonde et un plan national de remise aux normes énergétiques des logements et de l’ensemble des bâtiments publics.


QUAND LES FACTURES FLAMBENT …

Que ce soit pour l’eau, le gaz, l’électricité, la crainte est grande de voir les factures arrivées.

En effet, les coûts sont de plus en plus élevés et touchent de plus en plus durement les familles modestes.

Selon l’INSEE, 40 % des ménages se restreignent pour faire baisser la facture énergétique de peur de ne plus pouvoir se chauffer et s’éclairer, parmi eux plus de la moitié ont plus de 65 ans.

Le médiateur national de l’énergie, Denis MERVILLE, l’a dit, sous l’effet de la crise et de la hausse du prix du gaz et de l’électricité, la précarité énergétique touche de plus en plus de ménages en France.

Ces deux dernières années, le gaz a augmenté de 25 % et l’électricité de 8 % portant 3,8 millions de ménages en situation de précarité énergétique.

Rappelons qu’en 2005, EDF et GDF ont ouvert leur capital afin de répondre au sacro-saint principe de la concurrence libre et non faussée et que cela devait notamment permettre la baisse des prix.

Le Parti Communiste Français y était pleinement opposé et aujourd’hui les chiffres lui donnent raison.

N’oublions pas le prix du mètre cube d’eau qui lui aussi ne cesse d’augmenter avec des factures très inégales d’un territoire à un autre.

Face à tout cela, le Front de Gauche fait des propositions fortes.

Le Front de Gauche réaffirme notamment l’exigence de maîtrise publique, sociale et démocratique du secteur de l’énergie, seule garante de la transparence, de l’indépendance, de l’expertise, de la qualité des installations et des exploitations. Il propose la création d’un pôle 100 % public de l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total renationalisé.

Le Front de Gauche propose encore l’abrogation de la loi NOME, c’est-à-dire la loi sur la nouvelle organisation du marché de l’électricité où les opérateurs augmentent leurs marges sur les usagers.

Le Front de Gauche propose encore le lancement d’un réseau de géothermie profonde et un plan national de remise aux normes énergétiques des logements et de l’ensemble des bâtiments publics.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08