Accueil   >   Actualité   >   Newsletter   >   La voix militante N° 16
S’inscrire à l’infolettre :

PEAD

Publié le 26 octobre 2012

En France, 70 % de l’aide alimentaire distribuée provient du Programme Européen d’Aide alimentaires aux plus Démunis (PEAD).

Or, ce programme est menacé.

Souvenons-nous, il y a tout juste un an, les associations caritatives françaises d’aide alimentaire (Fédération Française des Banques Alimentaires, Croix Rouge Française, Restos du Cœur, Secours Populaire Français) s’étaient mobilisées avec force pour sauver le Programme européen d’aide alimentaire aux plus démunis (PEAD).

Aujourd’hui, elles tirent à nouveau la sonnette d’alarme car cette aide est à nouveau menacée par la Commission Européenne.

En effet, un nouveau texte a été présenté aux associations. Le PEAD ne serait plus rattaché à la Politique Agricole Commune (PAC) mais au Fonds de Cohésion Sociale Européen, ce qui aurait pour conséquence la diminution au minimum de 24 % des aides allouées.

Inconcevable pour les associations alors même que la pauvreté progresse partout en Europe : 80 millions d’européens vivent sous le seuil de pauvreté et 18 millions d’européens bénéficient du PEAD !

Les inquiétudes sont donc vives d’autant que le Conseil Européen fixera, le 23 novembre prochain, le nouveau cadre financier pour 2014- 2020 !


En France, 70 % de l’aide alimentaire distribuée provient du Programme Européen d’Aide alimentaires aux plus Démunis (PEAD).

Or, ce programme est menacé.

Souvenons-nous, il y a tout juste un an, les associations caritatives françaises d’aide alimentaire (Fédération Française des Banques Alimentaires, Croix Rouge Française, Restos du Cœur, Secours Populaire Français) s’étaient mobilisées avec force pour sauver le Programme européen d’aide alimentaire aux plus démunis (PEAD).

Aujourd’hui, elles tirent à nouveau la sonnette d’alarme car cette aide est à nouveau menacée par la Commission Européenne.

En effet, un nouveau texte a été présenté aux associations. Le PEAD ne serait plus rattaché à la Politique Agricole Commune (PAC) mais au Fonds de Cohésion Sociale Européen, ce qui aurait pour conséquence la diminution au minimum de 24 % des aides allouées.

Inconcevable pour les associations alors même que la pauvreté progresse partout en Europe : 80 millions d’européens vivent sous le seuil de pauvreté et 18 millions d’européens bénéficient du PEAD !

Les inquiétudes sont donc vives d’autant que le Conseil Européen fixera, le 23 novembre prochain, le nouveau cadre financier pour 2014- 2020 !

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08