En viste à Vaulx en Velin

S’inscrire à l’infolettre :

La république ne s’arrête pas aux portes des quartiers populaires

Publié le 29 mars 2007

La République ne s’arrête pas aux portes des quartiers populaires A l’occasion d’une visite à Vaulx-en-Velin, Marie-George Buffet a fait la déclaration suivante :

A Vaulx-en-Velin comme dans tous les quartiers populaires de France, loin des éternels clichés sur la « banlieue », je rencontre chaque jour des hommes et des femmes qui se battent simplement pour l’égalité et rêvent d’une République qui ne s’arrêterait pas à l’orée de leurs cités.

L’égalité, c’est à l’école la volonté de faire réussir chaque élève. C’est donc donner tous les moyens nécessaires à l’Education nationale pour ne laisser aucun enfant sur le bord de la route. C’est donc accroître le nombre d’adultes et leur formation dans les établissements scolaires de ZEP. C’est prendre en compte l’environnement culturel et social de chaque établissement pour inventer des politiques pédagogiques permettant la réussite de ces élèves.

L’égalité, c’est agir pour la mixité sociale, à l’école comme dans la cité. C’est donc aussi engager une politique d’urbanisme et de logement assurant la solidarité entre tous les territoires et permettant le désenclavement de ces quartiers.

L’égalité, c’est garantir aux habitants des quartiers populaires la même qualité de services publics qu’à tous les Françaises et les Français, que ce soit pour la Poste, la santé, les transports en commun...

L’égalité, c’est enfin en finir avec les discriminations légales et illégales. C’est donc enfin accorder le droite de vote aux résidents étrangers. C’est une police de proximité pour tous et toutes, pas une police spécialisée dans les contrôles d’identité « au faciès ». C’est décréter grande cause nationale la lutte contre les discriminations au travail, au logement, au loisir que subissent notamment les jeunes habitants de ces quartiers.

La République, plus largement, c’est offrir à tous ces hommes et femmes les moyens de se construire une vie et un avenir. C’est donc lutter contre la précarité au travail en assurant à chacun et chacune un véritable emploi, stable et bien rémunéré. C’est garantir le droit au logement pour tous et toutes.

La République, c’est enfin libérer la parole de tous ces hommes et ces femmes. C’est donc favoriser au jour le jour le développement de la vie associative. C’est aider des collectivités locales souvent très appauvries. C’est favoriser l’intervention populaire dans les quartiers, depuis la défense d’un service public de proximité à l’expression démocratique sur les grands enjeux de la société.

Rien que la République, toute la République, c’est tout ce qu’attendent les habitants des quartiers populaires ! C’est tout ce que aujourd’hui, je veux porter pour ces millions d’hommes et de femmes que l’on stigmatise chaque jour mais dont l’on gomme les plus légitimes aspirations. C’est tout ce que je veux porter pour qu’enfin un gouvernement entende et réponde à leurs attentes.

C’est possible. C’est possible à condition de s’en donner les moyens. C’est possible à condition de voter, le 22 avril, pour une gauche courageuse et déterminée à enfin changer la vie. C’est tout ce que je souhaite pour cette campagne.

Marie-George Buffet

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08