S’inscrire à l’infolettre :

Le Front de Gauche appelle à battre sévèrement Sarkozy !

Publié le 28 avril 2012

POLITIQUE - Le Front de gauche du Nord mise sur les législatives

Nord Eclair - Publié le samedi 28 avril 2012 à 06h00

Le Front de gauche a davantage séduit dans la région que sur le reste de la France au premier tour de la présidentielle. Alors les représentants nordistes du parti, s’ils appellent à « battre Sarkozy » au second tour, pensent déjà aux législatives.

Fabien Roussel, secrétaire départemental du PCF, fixe deux étapes post-premier tour de l’élection présidentielle pour le Front de gauche. D’abord, annoncer les enjeux du second tour : « Battre Sarkozy en utilisant un bulletin Hollande, pas de bulletin blanc, pas d’abstention. Le président sortant a perdu au premier tour mais pas au second. » Fort d’un résultat plus important dans la région que sur la moyenne nationale, le Front de gauche nordiste insiste sur sa dynamique : « Nous sommes la force qui a le plus progressé dans cette élection.

Nous avons fait 12,69 % au premier tour dans le Nord, c’est 9,5 points de plus qu’en 2007. » Ce qui conforte Fabien Roussel pour sa « deuxième étape : les législatives. On doit expliquer aux Français que les lois ne se font pas à l’Élysée mais à l’Assemblée et au Sénat. L’enjeu est qu’il y ait un maximum de députés qui oseront abroger les lois du Président actuel. » Le Front de gauche présentera dans le Nord « 21 candidats sur les 21 circonscriptions ».

Objectif ? « 21 élus. » Irréalisable, certes. Mais le parti insiste sur ses résultats régionaux, notamment « dans les grandes villes comme Lille, Roubaix, Villeneuve d’Ascq où le Front de gauche a fait plus de 15 % au premier tour de la présidentielle. À Lille, on rassemble 14 000 électeurs et on est la troisième force devant le FN », souligne Joseph Demeulemeester, candidat aux législatives dans la première circonscription, celle de Lille sur laquelle règne pour le moment le socialiste Bernard Roman. Il veut y croire : « Des électeurs nous disent que pour la présidentielle ils ont voté utile, mais qu’aux législatives, ils voteront pour nous. » Et Fabien Roussel de régionaliser les espérances : « L’objectif pour nous est de gagner des circonscriptions sur nos terres où il y a de réels enjeux industriels. On a besoin de députés qui vont se battre à l’Assemblée nationale pour tous les rattrapages sociaux qu’il y a à faire dans notre région. » BÉRANGÈRE BARRET

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08