Accueil   >   Elections   >   Régionales 2010   >   Publications
S’inscrire à l’infolettre :

Fiche 6 : Culture, territoires et politiques publiques : une nouvelle ambition

Publié le 30 janvier 2010
PDF - 60.6 ko

Si l’invention d’une politique de la culture est le fait de l’état, c’est très
tôt que les collectivités territoriales se sont emparées du sujet afin
de répondre aux demandes grandissantes de leurs populations. Les
Communes et les Départements puis les Régions, sitôt leur création,
se sont dotées de politiques culturelles diversifiés, contribuant ainsi
au développement d’une culture pour tous àpartir des formes nouvelles
de territorialisation des lieux de création et de diffusion des
oeuvres.

Aujourd’hui 80% des arts du spectacle est financé par les collectivités,
et les budgets publics en faveur de l’action culturelle, des arts
plastiques, du livre et de la lecture, du patrimoine et même du cinéma
sont très largement assumés par ces mêmes collectivités.

La volonté de la droite de retirer aux Régions et aux Départements la
compétence générale qui leur permet de poursuivre leur engagement
en faveur de la culture annonce la mort de milliers de compagnies,
d’associations et de lieux culturels, la mise au chômage de milliers
d’artistes salariés ou intermittents.

A cette vision mortifère du mouvement de la création et de l’action
culturelle que l’on veut contraindre de se soumettre àla marchandisation
et àl’allégeance au pouvoir central, il faut opposer des politiques
régionales offensives sur le plan culturel. L’ambition émancipatrice
qui est la nôtre doit faire de la culture un bien commun de la nation
toute entière, état et Collectivités dans le cadre d’une responsabilité
partagée et librement décidée.

Les communistes prennent l’engagement de tenir des assises régionales
de la culture, avec la mise en place d’une Conférence Régionale
permanente de l’art et de la culture qui réunisse les représentants
de l’état, de la Région, des autre collectivités et des professions
artistiques et culturelles.

Ces conférences élaboreraient des schémas de développement dans
tous les territoires, garantiraient leurs financements, leur mise en
oeuvre et leur évaluation. Elles pourraient être dotées d’une part des
budgets publics sous forme d’une gestion participative avec les acteurs
culturels eux-mêmes.

Nous proposons que les Régions amplifient leur action en faveur de la
culture autour de 3 chantiers essentiels :

Celui de la création et de l’exigence artistique par le soutien aux
artistes, aux compagnies et aux lieux. La permanence artistique, la
sécurisation des parcours de formation et d’emploi artistiques et
culturels, dans ce cadre, sera une priorité de notre action. De même
nous agirons en faveur de la mise àdisposition des outils de la révolution
numérique et informationnelle tout en luttant contre la fracture
numérique.

Celui de la démocratie culturelle avec une action résolue pour favoriser
l’appropriation populaire des oeuvres et des pratiques artistiques.
Pour cela nous agirons pour lier étroitement création et éducation
populaire, pratiques professionnelles et amateurs, éducation
artistique et formation initiale, continue et professionnelle.

Celle de l’ouverture au monde dans un monde mondialisé où la circulation
des êtres humains, des oeuvres et des idées, la connaissance
des cultures autres sont des données essentielles.

Nous proposons d’engager les régions dans la promotion de la diversité
culturelle en France et dans le monde avec les coopérations
décentralisées.

La défense de l’exception culturelle contre la marchandisation doit
être la garantie du respect de cette diversité.

La culture est un bien commun de l’humanité, du local au global.
C’est pourquoi toute l’action des régions doit avec l’état et les autres
collectivités être tournée vers la constitution d’un véritable service
public national et décentralisé de la culture

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08