Accueil   >   Fédération du Nord   >   Histoire
S’inscrire à l’infolettre :

Charles Tillon

Publié le 19 juin 2010

Charles Tillon :

Parlementaire français

Naissance 3 juillet 1897 - Décès 13 janvier 1993

Mandat Député 1936-1940, puis 1945-1955 - Circonscription Seine

Groupe parlementaire PCF - IIIe république - IVe république

Charles Tillon (3 juillet 1897 à Rennes en France - 13 janvier 1993 à Marseille en France) était un député, un membre du comité central et un membre du bureau politique du parti communiste français.

Il prit part à la Résistance pendant la guerre, en tant que fondateur et commandant en chef des FTPF.

Biographie

Ajusteur à l’arsenal avant la Première Guerre mondiale, il s’engage dans la marine en 1916 et est affecté comme matelot mécanicien sur le croiseur « Le Guichen ». Participant parmi les "meneurs" à la mutinerie de la mer Noire (1919), il est condamné à cinq ans de bagne. Envoyé au Maroc, il est assez rapidement rapatrié pour raisons sanitaires (asthme) et peu après amnistié suite à la campagne pour les mutins de la mer Noire.

Il travaille comme ajusteur dans un atelier à Nantes, adhère au Parti communiste français en 1921. Adhérent de la CGT, il soutient en 1923 la scission de la CGTU, dont il devient permanent dès 1924 (il sera élu au bureau confédéral en 1931). En 1925, il est très actif lors de la grève des pêcheurs et des sardinières de Douarnenez, les « Penn-Sardins ». Entre 1924 et 1935, il est condamné à plusieurs peines de prison (grèves, outrages à commissaires).

Sa carrière politique commence en 1932, quand il entre au Comité central du PCF et est désigné comme suppléant au Bureau politique ; en 1936, il est élu député d’Aubervilliers.

1939 : En mission politico-humanitaire à Alicante pour tenter de rapatrier les derniers combattants républicains.

1940 : 17 juin - Alors que l’URSS est liée à l’Allemagne par le pacte germano-soviétique, Charles Tillon rédige un tract qui, après la guerre, a été présenté comme un appel à la résistance au fascisme hitlérien.

1941 : Il crée le journal France d’abord (dont la première édition paraitra en septembre). Constitution du Comité Militaire National (CMN) point de départ à la naissance des Francs Tireurs et Partisans (FTP).

1942 : Installation du CMN à Palaiseau et Limours.

1944 : 10 août - Le CMN des FTP lance un appel au soulèvement de Paris.

1944-47 : Réélu Député d’Aubervilliers - Maire d’Aubervilliers[3] - Après la libération de Paris il est successivement Ministre de l’air, de l’armement et de la reconstruction.

1947-52 : Création de l’Association Nationale des Anciens Combattants de la Résistance (ANACR) - Fondation du « Mouvement de la Paix ». 1993 : Décès.

Fonctions gouvernementales

< Ministre de l’Air du gouvernement Charles de Gaulle (1) (du 10 septembre 1944 au 21 novembre 1945)

< Ministre de l’Armement du gouvernement Charles de Gaulle (2) (du 21 novembre 1945 au 26 janvier 1946)

< Ministre de l’Armement du gouvernement Félix Gouin (du 26 janvier au 24 juin 1946) Ministre de l’Armement du gouvernement Georges Bidault (du 24 juin au 16 décembre 1946)

< Ministre de la Reconstruction et de l’Urbanisme du gouvernement Paul Ramadier (du 22 janvier au 4 mai 1947)

L’appel du 17 juin 1940 de Charles Tillon :

"Les gouvernements bourgeois ont livré à Hitler et à Mussolini : l’Espagne, l’Autriche, l’Albanie et la Tchécoslovaquie... Et maintenant, ils livrent la France. Ils ont tout trahi.

Après avoir livré les armées du Nord et de l’Est, après avoir livré Paris, ses usines, ses ouvriers, ils jugent pouvoir, avec le concours de Hitler, livrer le pays entier au fascisme.

Mais le peuple français ne veut pas de la misère de l’esclavage du fascisme. Pas plus qu’il n’a voulu de la guerre des capitalistes.

Il est le nombre : uni, il sera la force.

Pour l’arrestation immédiate des traîtres Pour un gouvernement populaire s’appuyant sur les masses, libérant les travailleurs, établissant la légalité du parti communiste, luttant contre le fascisme hitlérien et les 200 familles, s’entendant avec l’URSS pour une paix équitable, luttant pour l’indépendance nationale et prenant des mesures contre les organisations fascistes.

Peuple des usines, des champs, des magasins, des bureaux, commerçants, artisans et intellectuels, soldats, marins, aviateurs encore sous les armes, UNISSEZ VOUS DANS L’ACTION !"

Charles Tillon, Gradignan, 17 juin 1940

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08