Accueil   >   Sections   >   Maubeuge
S’inscrire à l’infolettre :

Contre les propos du Maire d’Haumont :

Publié le 24 septembre 2013

La section communique :

En termes de communication, il y a des limites à ne pas franchir !

C’est pourtant ce qu’a fait le maire d’Hautmont, vendredi dernier, lors de sa réunion publique (pendant laquelle les participants ne pouvaient d’ailleurs pas s’exprimer).

Traiter les gens du voyage « de menteurs, d’escrocs, de paresseux, de farfelus » et mettre en cause la légitimité du pasteur, relève d’une faute inexcusable de la part d’un élu de la République.

Après avoir refusé de célébrer les mariages homosexuels, voilà qu’il part en guerre contre les Roms et les gens du voyage, campagne électorale oblige.

  • le maire représente la République dans la commune ;
  • le maire représente la Loi dans la commune ;
  • le maire concourt, par son pouvoir de police, à l’exercice des missions de sécurité publique ;
  • le maire se doit de rassembler et non de diviser.

En s’exprimant comme il l’a fait, le maire de notre commune se réfugie dans une position diamétralement opposée à l’esprit républicain et au respect de la Loi.

Alors que la situation, son rôle, demandent beaucoup de sang-froid, de discussions et de rapprochement des parties concernées, le maire de notre commune refuse tout dialogue et appelle à partir en guerre contre une population déjà persécutée ou qui a fait un choix de vie tout-à-fait légitime.

Sans aucune raison, il accuse !

Sans esprit de responsabilité, il appelle au déchaînement pouvant entraîner des actes de violence.

Le maire de notre commune vient de franchir la ligne déontologique de l’exercice de ses responsabilités.

Le maire d’Hautmont vient, à plusieurs reprises, de prendre des positions qui pourraient être très lourdes de conséquences ; pour preuve, les évènements déplorables qui se sont produits récemment dans les quartiers Nord de Marseille.

Les Communistes d’Hautmont et de la Sambre-Bavaisis condamnent avec force ces propos populistes et haineux.

Une fois de plus, le maire d’Hautmont vient de sortir de son rôle d’élu de la République, il se comporte comme un chef de bande, un chef de clan, c’est totalement inadmissible.

Rappelons, en outre, qu’il est Conseiller général, ce qui lui confère une responsabilité républicaine supplémentaire.

Si, malheureusement, à l’issue de ces discours haineux, il survenait des actes de violence, les Communistes d’Hautmont et environs sauront prendre toutes leurs responsabilités en utilisant tous les moyens légaux à leur disposition.

Pour les communistes, Claude BOURGEOIS, Secrétaire de la Section d’Hautmont du PCF

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08