Eric Bocquet

S’inscrire à l’infolettre :

Ami entends-tu ?

Publié le 10 octobre 2018
Voir l'article sur le site d'origine :
http://ericbocquet.fr/actualite/article/ami-entends-tu

Le premier tour de l'élection présidentielle au Brésil a donné le résultat redouté par certains, salué par d'autres. Le candidat de l'extrême droite rassemble 46% des suffrages, Haddad, du Parti des Travailleurs, 29.3%. Les marchés financiers, ces dernières semaines, avaient fait leur choix, sans honte et sans retenue. L'indice boursier au Brésil avait crû de 13% en un mois. La monnaie brésilienne, le real, remonte face au dollar, la joie s'étalait chez les fortunés : « les marchés financiers brésiliens sont euphoriques » et, à l'époque Bolsonaro pointe à 32% dans les sondages.

Ça nous rappelle le pacte avec Hitler et le régime nazi par les grands groupes industriels allemands, Krupp, Thyssen, IG Farben en 1933… Hommes, veillez !

Qui est ce sinistre personnage ? Il n'est même plus de droite radicale, il est fasciste, se fait appeler « MITO » par ses partisans, « le Mythe » rien que ça, comme d'autres se faisaient appeler Duce, Führer ou encore Conducator du côté de Bucarest, un temps.

Bolsonaro, nostalgique de la dictature en 1964 et 1985, torture et gâchette. Misogyne, raciste, homophobe, opposant à l'avortement, partisan de la légitime défense. Il a eu quelques formules choc : « Il faut tuer les délinquants… Certaines femmes ne méritent pas qu'on les viole… les homosexuels sont le produit des drogues » … j'arrête là, j'ai la nausée !

Mais pourquoi diable les marchés financiers s'entichent-ils d'un type comme lui ? Parce qu'il a surtout annoncé des privatisations de grandes entreprises et qu'il allait amplifier la liberté bancaire, voilà. « Das Kapital über alles ». Ça c'est pas du Marx !

Alors, on regarde autour de soi, l'Italie de Salvini, la Hongrie de Orban, la Pologne, l'Allemagne et ses affreux relents à Chemnitz il y a quelques jours, Trump aux USA, la valse brune à Vienne désormais, le Vlaams Belang en Belgique, Geert Wilders aux Pays-Bas… Oui, ils reviennent en force.

En 1967, Reggiani chantait « Les loups sont entrés dans Paris » … réécoutez, 51 ans en arrière. En 1985, Louis Chedid alertait avec « Anne ma sœur Anne » disant : « Elle ressort de sa tanière, la nazi nostalgie, beaucoup trop d'indulgence, trop de bonnes manières ».

On ne rit pas toutes les semaines. Alors, je suis convaincu que ces sujets doivent être au cœur du congrès à venir des communistes français, avec passion et fraternité pour construire avec d'autres la vraie alternative, celle qui s'attaque aux dictatures, notamment celle de la finance qui détruit tout, la planète, les femmes, les hommes et la démocratie !

Au travail camarades !
A Rio de Janeiro ou Brasilia… nulle part le deuxième tour de la Présidentielle n'est joué !

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08