Alain Bocquet

S’inscrire à l’infolettre :

CAUVAL – Alain BOCQUET et l’ensemble des députés des circonscriptions concernées par les sites s’adressent à Emmanuel MACRON

Publié le 27 avril 2016
Voir l'article sur le site d'origine :
http://www.alainbocquet.com/?p=2365

Monsieur le Ministre,
En redressement judiciaire depuis le 29 février dernier, le groupe d’ameublement et de literie CAUVAL (2 800 salariés en Europe dont 1 800 en France), fera l’objet d’une décision de justice du Tribunal de commerce de Meaux le 17 mai prochain, au terme d’une procédure marquée par le dépôt de plusieurs offres de reprise émanant de fonds d’investissement ou d’industriels.
Si l’intérêt ainsi manifesté pour les activités, les savoir-faire et l’attractivité reconnue de CAUVAL où figurent des marques de grande notoriété comme Dunlopillo, Simmons, Tréca laisse espérer qu’une issue sera trouvée, de très fortes préoccupations demeurent.
C’est ce qui ressort de la rencontre organisée à l’Assemblée nationale ce mardi 26 avril, entre les représentants syndicaux des sites français et, dans la diversité de leurs sensibilités politiques, les parlementaires des circonscriptions et bassins d’emploi impactés.
Au nombre des questions mises en avant figure prioritairement l’exigence unanime que les décisions qui seront rendues permettent la poursuite des activités de conception et de production, le maintien des sites et des emplois, l’assainissement des comptes autour d’un projet économique solide témoignant d’une ambition industrielle de long terme.
Les salariés du groupe CAUVAL et leurs représentants demandent que toutes les garanties soient prises afin d’en finir avec la gestion « courtermiste » et opaque de ces dernières années, qui a affaibli le groupe, porté atteinte à l’image des différentes marques, et qui s’est caractérisée par un endettement notamment social, contraignant au moment de faire face aux enjeux et de relancer les productions sans perte de temps.
Nous voulons aussi attirer votre attention sur la nécessité primordiale de transparence des choix qui seront établis d’ici le 17 mai.
De ce point de vue, il nous paraît indispensable que l’Etat et ses services soient très attentifs dans les jours et semaines qui viennent d’ici le 11 mai, date de remise définitive des offres et d’ici le 17 mai, date de rendu de décision, aux conditions dans lesquelles les différents candidats à la reprise de CAUVAL pourront, en relation avec les administrateurs judiciaires, proposer d’améliorer leur offre sur les plans financier, industriel et social. Ce qui pose y compris la question de l’évolution des clauses suspensives figurant dans diverses offres, avec l’aide de dispositifs et moyens d’Etat et des Régions.
Cette rencontre du 26 avril que nous avons tenue à l’Assemblée nationale, a conforté la conviction de chacun que CAUVAL constitue un groupe industriel de premier rang dans le secteur qui est le sien, et dispose de tous les atouts (personnels compétents, diversité des sites et des produits, diversité des marchés couverts, moyens et outils de production), permettant d’aller de l’avant.
De Bar sur Aube à Reichshoffen, de Mer à Saint-Amand-les-Eaux, de Fougères au Coteau, à Mantes-la-Jolie/Limay et Flaviac, les salariés et cadres, les parlementaires, les élus territoriaux partagent le constat que les ressources existent pour sortir par le haut des problèmes de l’heure, et envisagent l’avenir avec résolution et confiance.
L’affaire est urgente et importante : 1 800 emplois directs et de nombreux autres induits.
Nous vous remercions de l’intérêt que vous voudrez bien personnellement prendre à cette situation et de nous faire connaître les prolongements que vous aurez souhaité donner aux interrogations et aux attentes des personnels ainsi qu’à notre démarche solidaire.
Veuillez recevoir, Monsieur le ministre, l’assurance de notre haute considération.

Alain BOCQUET Nicolas DHUICQ Maurice LEROY
Yves NICOLIN Pascal TERRASSE Thierry BENOIT
Frédéric REISS Françoise DESCAMPS-CROSNIER

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08