Accueil   >   Elections   >   Législatives 2017   >  Arnaud Marié

Arnaud Marié

S’inscrire à l’infolettre :

Dimanche 7 Mai, pas une voix pour le Front National

Publié le 2 mai 2017

La représentante de l'extrême droite, Marine Le Pen, est au 2nd tour de l'élection présidentielle.

Au vu du danger qui guette, elle qui peut remporter l'élection, j'ai souhaité réaffirmer avec force la nécessité de faire barrage, sans réserve, à Marine Le Pen, au Front National et à l'extrême droite.

Ne pas le faire serait banaliser encore plus les idées rétrogrades qu'elle défend.

La montée des nationalismes en Europe et dans le monde est particulièrement inquiétante.

Et pourtant, y a-t-il eu une seule fois dans l'histoire, un gouvernement d'extrême droite qui réponde aux réelles aspirations des gens et fasse qu'ils vivent mieux ?

Avez-vous déjà vu un gouvernement d'extrême droite promouvoir le pluralisme des idées ?

Il suffit de voir, et pour ne citer que cet exemple, ce qui se passe en Pologne aujourd'hui.

Il ne faut pas oublier que Marine Le Pen est la digne héritière de son père. Ses propos, en pleine campagne, sur la rafle du Vel d'Hiv prouve s'il le fallait que l'entreprise de dédiabolisation est un vaste écran de fumée.

L'extrême droite, nous la connaissons.

Et ce n'est surement pas cela que nous voulons laisser à nos enfants et à nos petits-enfants. Eux qui voient le monde avec leurs yeux de « gosses » ; autant d'images qui risquent de se « fracasser » sur le mur de la haine et de l'intolérance.

Pensons aussi à l'histoire. Souvenons-nous toujours des exactions commises au nom des nationalismes.

Croyons-nous d'ailleurs que les résistants, fussent-ils gaullistes, radicaux, socialistes ou communistes (parti des fusillés), auraient tergiversé ?

Pour ma part, je ne le pense pas surtout qu'aujourd'hui nous sommes dans une toute autre réalité par rapport à 2002 et que Marine Le Pen peut remporter l'élection.

Alors, en responsabilité, il nous faut rappeler que pour éviter l'accession de l'extrême droite au pouvoir, s'abstenir, voter blanc ou nul ne suffit pas. De même, mettre Le Pen et Macron au même plan, c'est donner à l'extrême droite toujours plus de crédibilité et surtout cela n'est quand même pas une réalité.

S'abstenir, voter blanc ou nul, c'est faire progresser en pourcentage (et seuls les pourcentages comptent dans l'élection) les résultats du Front National avec tout ce que cela augure derrière et notamment pour les législatives et les municipales.

Nous aurons un FN regonflé à bloc avec pour seule ambition de conquérir des circonscriptions et des municipalités. Là est aussi le risque.

Surtout cela participe de sa banalisation, alors que nous agissons pour le contraire.

C'est pourquoi, en conscience, avec clarté, avec responsabilité et sans tergiverser, utilisons le bulletin de vote Emmanuel Macron, seul vote efficace pour éviter que Marine Le Pen (et surtout les idées dangereuses qu'elle promeut), n'accède au pouvoir.

Dimanche, n'ayons pas la main qui tremble. Les enjeux sont tellement importants.

C'est avant tout parce que je suis un humaniste - et parce que la clarté et la constance sont aussi des valeurs que je défends - que j'ai tenu à vous adresser ce message.

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08