Eric Bocquet

S’inscrire à l’infolettre :

Et la ruralité, bor..l !

Publié le 3 avril 2017

Il est des sujets qui manquent singulièrement dans la présente campagne électorale, il y en a un particulièrement qui m'insupporte en tant qu'élu d'une commune rurale, c'est celui de la ruralité !

En effet, je n'ai entendu dans la bouche d'aucun candidat l'expression utilisée ni même ce thème abordé, ou peut-être cela m'a-t-il échappé. Avouons humblement que c'est tout à fait dans le domaine du possible. Or, le monde rural souffre aussi de maux particuliers. Loin de moi l'idée de mettre sur le même plan la petite commune de la métropole lilloise et le village de 200 âmes au cœur de la Creuse, sans mépris aucun pour ce beau département.

Les « modernes » nous disent « mais enfin, il faut vivre avec son temps », l'immense majorité des Français vivent désormais en zones urbaines. Pour notre département, les communes rurales (moins de 2000 habitants) sont au nombre de 409 sur 652, elles représentent 63% des communes mais seulement 13% de la population. Pour la France qui compte 35 756 communes, les moins de 2000 sont au nombre de 31 476, soit 86% du total des communes de France.

Les lois successives ont amené à la création de 15 métropoles sur le territoire et la crainte que nous pourrions avoir serait de voir se confirmer le « déclin », la désertification de certains territoires ruraux.

Les communes rurales totalisent plus de 21 millions d'habitants, autant dire que ça n'est pas rien. Ils ont droit aux mêmes services publics, aux mêmes moyens que tous les citoyens de cette République.

Quand l'Etat décide, pour des raisons strictement budgétaires liées au carcan austéritaire européen, de fermer une classe, une gendarmerie, une maternité, un hôpital, il fragilise le concept de « République », le « commun ».

Le monde rural doit être pris en compte et soutenu, non pas comme un objet du passé à vénérer et adorer mais comme un vecteur essentiel de développement de nos territoires et facteur d'équilibre de notre société en fragilité. Les ruraux veulent du logement locatif, de la culture, des structures pour la petite enfance, l'accès au très haut débit.

Alors, s'il vous plait, mesdames et messieurs les candidats, faites rimer ruralité et progrès, me..e !

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08