Eric Bocquet

S’inscrire à l’infolettre :

Peut-on vivre avec le SMIC ?

Publié le 12 octobre 2017

Le débat fait rage ces temps-ci dans notre République… Est-il juste d'alléger la charge fiscale pour les plus riches de nos concitoyens ? Depuis les annonces budgétaires du gouvernement pour le projet de loi de finances 2018, en termes simples, le budget.

Vous le savez, seront sortis de l'assiette de l'ISF les yachts, les chevaux de course et les lingots d'or. Peut-être connaissez-vous cette nouvelle publication qui s'appelle « le UN », un drôle de journal hebdomadaire à déplier, notre lecture commence sur un format A4 classique et se termine lorsque vous aurez déplié la totalité de la publication en double feuille A3… Le sujet de la semaine, le SMIC avec ce titre que je leur ai emprunté pour ouvrir le billet de la semaine. D'abord en une, un témoignage d'un salarié au SMIC que je vous cite : « C'est pas aujourd'hui qui m'inquiète. Aujourd'hui je m'en sors. Enfin, c'est pas simple quand même. Non ce qui m'inquiète c'est demain. Quand je serai en retraite. J'ai déjà pas grand-chose mais à la retraite j'aurai encore moins. Alors là. En plus, avec l'âge, tous les problèmes qui arrivent, la santé et tout. Je ne sais pas comment je ferai. Ça me fait peur. Je préfère ne pas y penser. Vous me direz, il y a tellement de malheureux dans le monde. »

M. Macron ferait bien de s'intéresser à cette réalité… En 2016, 1.6 million de personnes touchaient le SMIC, soit 10.5% de la population salariée, en 2017 le SMIC horaire s'établit à 9.76 euros de l'heure, soit pour un temps complet, un salaire mensuel de 1139.81 euros.

Dans ce même journal, l'économiste Daniel Cohen déclare que lorsque vous êtes embauché au SMIC vous passerez votre vie au SMIC, ceci s'expliquant par les nombreuses exonérations de charges (je préfère pour ma part le mot cotisations au mot charges) pour les employeurs. Un système, au fond, qui créé des trappes à pauvreté. Vivre à Paris avec moins de 2000 euros est une véritable acrobatie et l'on sait qu'avec un salaire faible tout imprévu est une catastrophe. Cela s'appelle la précarité.

Enfin, on apprend dans le journal que 45% des « SMICARDS » ont plus de 40 ans. Le contexte européen de l'Union en dit long également, si le SMIC au Luxembourg est à 1998.59 euros, il chute à 453.48 euros en Pologne. Il est même encore inférieur en Bulgarie et en Roumanie. Moteur du dumping salarial et social.

Plutôt que de chouchouter les fortunes de France, ce gouvernement ferait bien de se demander si l'on peut vivre dignement en France avec 1139.81 euros !

Partenaires

‹
›

Recevoir l'infolettre :

Parti Communiste Français
Fédération du Nord

18 rue Inkermann
BP 1233 59000 Lille
Tél : 03.20.63.08.08